Fashion Mum

Non au flamby-belly !

2010-06-02-206.JPGDeux grossesses en deux ans, ça vous flingue un bidon. Une suffit d’ailleurs (surtout si on prend 16 kilos alors qu’on culmine à 1M61). Après Kouign Amann, j’ai mis un an à retrouver mon corps d’avant (poids et sensation d’être à nouveau moi – JCVD a décidé de quitter le corps de la Mère Joie pour le mien, c’est pas gagné). Même si j’avais bien récupéré mes abdos, la peau était restée un peu mollasse. Une grossesse de plus  par dessus et 9 kilos au passage (reste 1,9 à perdre, non pas 2, 1,9, c’est pas pareil) force est de constater que mon ventre souffre du syndrome du “Flamby-belly”, aussi connu sous l’appellation “ventre tout mou” ou “ventre pâte à pizza”.

Dans ces cas-là, pas de quartier, c’est la guerre. Et à la guerre, il faut un plan d’attaque. Et beaucoup de motivation.

 

1 – on commence par rééduquer son périnée. Et oui madame, si un jour vous voulez revoir vos abdos, il faut commencer par le périnée car c’est lui qui tient tout ce qui se trouve au dessus. On ne  pinaille pas avec les 10 séances prescrites et on trouve un bon kiné ou une bonne sage femme qui vous fait travailler en profondeur. Le simple fait de travailler le périnée vous permet déjà de mieux rentrer votre ventre.

2 – on enchaîne avec les abdos. Je conseille la méthode de Bernadette de Gasquet qui vous fait travailler dans le respect de la physiologie et pas comme si vous vous entraîniez pour les JO. Un très bon livre à lire d’ailleurs : “Abdominaux, arrêtez le massacre”. Ma douce kiné utilise ses méthodes (et celles d’un Belge, Marcel, dont je ne connais pas le nom) et je vous assure : on travaille en douceur, en profondeur et on voit le résultat ! Le tout, sans douleur, juste de l’effort.Mais bon, c’est du boulot.

3 – on se fait un petit coup de froid. A la fin de la douche, je baisse progressivement la température de l’eau pour qu’elle devienne froide et j’asperge mon ventre tout mou. ça fait peur comme ça mais franchement, c’est tout à fait faisable si on le fait progressivement. Le froid tonifie la peau. Quand j’ai le courage (ça veut dire pas souvent), je fais la poitrine aussi mais bon, faut être motivée de chez motivée.

4 – on tartine. Ce n’est pas tant ce que vous allez vous tartinez qui importe mais votre régularité. Après la douche, je tartine mon ventre en épi de crème Mustela 9 mois (compatible avec l’allaitement). En fait, il s’agit d’un gel restructurant comme ils disent. Il s’applique très facilement, pénètre sans problème, a une jolie couleur rose et sent très bon. Le flacon pompe est d’ailleurs bien pratique.

 

Moi qui suis un peu laxe sur pas mal de trucs, je me suis prise en main pour lutter contre mon flamby-belly qui dépasse au dessus de la ceinture du jeans (oui, je sais, l’image est difficile, cruelle mais elle marque. Je suis donc scrupuleusement ce programme depuis un bon mois et vous savez quoi ? ça fonctionne. OK, je n’ai pas encore le ventre plat et il est encore mou mais la peau est plus tonique et je rentre mon ventre beaucoup plus facilement. Je sais que le ventre de mes 18 ans est bien loin et qu’il ne reviendra pas mais j’ai bon espoir de sortir le deux-pièces cet été à la plage. Et vous, chiche ? Des conseils pour lutter contre le flamby-belly ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi