Fashion Mum

Cannes, parce que je le vaux bien (moi aussi)

Pas besoin de faire partie de la dream team l’Oreal pour vivre un Festival de Cannes dans la peau d’une star. Bon, j’exagère carrément avec le mot “star” mais ce qui est sûr, c’est que si Cannes est synonyme de boulot  pour moi, il est aussi synonyme de luxe et paillettes et j’en profite un max. Parce qu’on peut aimer le cidre (breton, évidemment), ça n’empêche pas de savourer le champagne bien frais.


Cannes, c’est l’endroit où :
– je bois une coupe de champagne à 11h du matin.
– je m’incruste dans une soirée PPMC (Prout-Prout Ma Chère, dédicace à Tata Marie) qui se déroule dans un lieu superbe en bord de plage.
– je monte les marches. A 7h45 du matin mais je monte les marches quand même.
– j’assiste à la première mondiale du monde entier de l’univers du dernier Tarantino.
– j’assiste de loin au photo-call du dernier Tarantino, par hasard, parce que je me suis perdue.
– je me fais interviewer 3 fois…
– je mange dans la pizzeria préférée de Tarantino (le Cresci, 3 quai Saint-Pierre). Et qu’en plus c’est drôlement bon.
– je vis dans un 60m2 à 150 mètres du palais des Festivals. Avec terrasse. Et une grande salle de bains.
– je me fais faire une manucure et une pédicure (également connue sous le nom de manucure des pieds) sur la plage du Miramar avec et grâce à ma copine N. En étant invitées, bien sûr et en buvant une boisson rose fluo à la pomme sur un petit canapé face à la mer.
– je m’incruste avec 4 copains à l’apéro d’une production dans un appart. Et on est accueillis à bras ouverts.
– j’admire la vue sur le toit du Palais Stéphanie.
– j’utilise les toilettes des palaces.
– je fais terminer une cérémonie de remise de prix 10 minutes avant parce que je suis primée et que je dois prendre mon train.
– je “snobe” le cocktail de la cérémonie où je viens d’être primée. parce que le champagne, c’est génial mais j’ai un train à prendre.

Et puis je suis rentrée. L’avantage quand on est mère de famille, c’est qu’on repose vite les pieds sur terre.
J’ai filé le bib de 7h la tête dans le sac à mon fils indifférent de me voir de retour. Et le midi suivant, j’étais déjà décorée de purée (3 légumes) de la tête au pied.
Ma manucure sur la plage, elle était déjà bien loin à ce moment-là !

PS : sur la photo, vous reconnaissez MON sac chéri. Qui est de plus en plus beau. Et j’ai pas réussi à flouter ma bobine donc voilà mes dents (10h37, en fait, si je viens de réussir à flouter !). Copyright photo : ma copine N !

PS 2 : les inscrits d’hier à la newsletter, désolée mais elle ne vous a pas été envoyée (merci over blog). Si vous voulez la recevoir quand même, envoyez-moi un mail à marjo @ marjoliemaman.com

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi