Lis ma vie

Kouign Amann et la crèche

Voilà maintenant trois semaines que Kouign Amann fréquent avec plus ou moins d’assiduité la crèche (moins genre 1 journée seulement la semaine dernière because maladie et grève).
 A mon grand étonnement, tout roule. Une fois de plus cet enfant me surprend, le fameux esprit de contradiction ? Il faut dire que nous allions à la crèche sans exaltation particulière vue les circonstances. Certains parents pleurent de joie en apprenant qu’ils ont une place, nous y allions plutôt par défaut après 5 mois de bonheur avec Madame Perle. Aussi, je n’attendais rien de la crèche si ce n’est des virus, des bleus et un bébé crevé. Je vous rassure, j’ai déjà eu les virus et le bébé crevé !
Tout se passe très bien avec Roberta et ses collègues, l’adaptation s’est faite en douceur et même si Kouign Amann pleure le matin quand MMM le dépose (moi, il s’en fout un peu plus, marrant, non ?), mon fils a l’air comme un poisson dans l’eau au milieu des autres bébés (ils ne sont que 10… pour une ville de 30 000 habitants, autant vous dire que nous faisons partie de l'”élite”).
Maintenant, quand je viens le récupérer, j’entends sa voix guillerette depuis la pièce d’à côté. Il mange bien, il dort même 1 heure dans le dortoir alors que j’aurais parié qu’il mettrait des mois à dormir au milieu des autres enfants (ça lui a pris 3 jours). Quand je pense qu’il se réveille si j’éternue à 10 mètres de lui et que là, no soucy, je dors comme un ange au milieu des pleurs, y’a un peu du foutage de tronche de maman…

Bref, nous ne pensions pas être aussi contents de la crèche, même si quelques points sont à relever :
– quand on arrive avec nos grosses chaussures toutes sales, il faut enfiler des petits chaussons par dessus histoire de ne pas apporter nos saletés chez les petits. Impec même que moi, j’aurais presque envie de me laver les mains, en plus.
– je retrouve mon bébé en body… “Parce qu’ils sont plus à l’aise” m’ont dit les auxiliaires de puériculture… “Parce qu’il fait chaud mais je n’aime pas ça” m’a dit la psy de la crèche. Je trouve ça un peu spé de laisser les mômes en body, pieds nus toute la journée mais je me dis que ça doit aussi être plus pratique pour les auxiliaires quand elles doivent les changer…
– je n’ai pas encore vu de jeu… Les auxiliaires sont là, elles regardent les bébés évoluer, leur donnent éventuellement un jouet pour qu’ils s’amusent mais je ne les ai pas vues s’amuser ensemble ou lire une histoire, par exemple. Ah si, Roberta a joué à la petite voiture avec Kouign Amann.
– je trouve les bébés un peu tristounets. Mon Kouign Amann, véritable machine à sourire et à minauder semble bien pétillant à côté des autres. Certains semblent vraiment souffrir de la séparation d’avec leurs parents, enfin je dis ça, je ne suis pas psy.

L’essentiel, c’est que mon bébé a l’air bien dans ses baskets et se soit trouvé de nouveaux repères. il a l’air heureux et c’est tout ce que je demande !

Pour Acesse, Blandine et les autres mamans qui veulent filer un coup de main à la recherche en donnant un peu de son temps et de celui de son enfant, envoyez un mail avec votre numéro de téléphone et la date de naissance de votre enfant à josette.serres @ univ-paris5.fr (sans les espaces). Elle vous attend nombreux !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi