Conseils

Bébé pleure, on fait quoi ? (2)

La vie de maman blogueuse n’est pas un long fleuve tranquille. Alors que je me croyais bien organisée, prête à vous abreuver d’articles plus documentés et plus pertinents les uns que les autres (ouais, rien que ça!), je me retrouve avec un imprévu sur les bras. Cet imprévu s’appelle “Kouign Amann malade”…
Pour vous raconter en bref : jeudi et vendredi, la crèche m’appelle pour venir le chercher plus tôt car le jeune homme a tous les signes de la gastro fulgurante qui court à la crèche (son baptême de collectivité en somme)… Le week-end a été nickel, plus de vilaine gastro. Sauf que dimanche soir, il a repeint son papa couleur artichaut-myrtille et que franchement, ça n’est pas la couleur qui va le mieux au teint de Monsieur Mon Mari (ni au tapis, ni à la chaise haute, ni à la table basse…). Rétroactivement, je présente mes plus plates excuses à MMM pour avoir ri de le voir dans cette situation. Et puis hier matin, “alerte à toutes les unités, couches (oui, il y en eu 3) radioactives”. 3 siestes plus tard, mon Kouign Amann semblait reparti comme en 40. Et puis ce matin, nouvelle “alerte à toutes les unités”…
J’ai donc un bébé malade, râleur et malodorant sur les bras… Et moi-même, je me sens carrément vaseuse et toujours aussi claquée (oh, le fer ? Tu commences à agir ou quoi ?).
Pour couronner le tout, il n’y a plus de place chez la Belge mais sur ses conseils, je refile donc à Kouign Amann le traitement de sa gastro de 2008, sans succès pour l’instant…
Franchement les mômes, c’est génial mais la première année, mieux vaut les laisser sous cloche.

Donc voilà comment mon bel article sur les pleurs de bébés se retrouve amputé pour se résumer à deux constatations et un conseil…
Constatation 1 : bébé pleure, même après 3 mois. Si, c’est vraiment pas juste mais même après 3 mois, il continue.
Constatation 2 : le jour même de ses 3 mis, Kouign Amann m’a fait son premier caprice. Le jour même, comme pour sa naissance, quelle ponctualité ! Selon moi, avant 3 mois, on peut céder à tous les pleurs. Après 3 mois, bébé a bien compris comment les utiliser. Attention, je ne vous dis pas non plus que tous les pleurs sont des caprices ou de la comédie. Chez nous, c’était très clair : Monsieur Kouign Amann me voulait comme mobile géant au-dessus de son tapis d’éveil. Oui, mais Marjoliemaman a aussi une vie, mon chéri.
Conseil : faites-vous confiance et compulsez le livre “Pourquoi bébé pleure” du Professeur Marcel Rufo et Christine Schilte. Il est facile à lire, si vous cherchez quelque chose, il est bien chapitré et puis quand je lis des passages, j’entends la voix à l’accent chantant de Marcel Rufo. Un voix qui rassure et qui vous dit que vous êtes une bonne maman ou un bon papa.

Bonne journée à tous, je vais essayer de synchroniser mes siestes avec celles de Kouign Amann…

EDIT de 14H47 : pour synchroniser les siestes, encore faudrait-il que Kouign Amann dorme. Hum, hum. Bon, je ne peux pas râler, il est malaaaaaade et je viens de me rendre compte que sa dent n°7 vient de percer… Kouign Amann est pour le cumul des mandats !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi