Conseils

Bébés nageurs mode d’emploi

Avant de sauter dans le grand bain (enfin, dans la pataugeoire…), il faut s’inscrire… Les bébés nageurs, c’est pas donné et on se dit que les piscines s’en mettent plein les poches mais bon, c’est l’industrie du bébé qui veut ça semble-t-il. Les petits budgets peuvent aussi se rendre à la piscine aux horaires du public.

Pourquoi c’est si cher (17 euros les 45 minutes à Banlieue-sur-Marne si on prend la carte de 10 séances) :
– le personnel d’encadrement est formé pour.
– l’eau est chauffée (et c’est délicieux).
– il y a des règles d’hygiène et de qualité drastique sur l’eau. On baisse le taux de chlore pendant les séances pour préserver la peau des bébés.
– il y a du matériel à disposition.
– l’accès aux bassin est restreint.

Suivant votre piscine, les cours sont “magistraux” ou libres. A Banlieue-sur-Marne, nous faisons ce que nous voulons et les maîtres-nageurs viennent nous donner des conseils si besoin.

Voilà pour l’informatif, passons au côté pratique !

On prépare son petit sac la veille car c’est pas le matin (en général les séances sont matinales) que l’on va avoir le temps… On y met :

Parents :
– 2 serviettes éponges
– le change de sous vêtements (oui, j’avais pas l’air fin il y a trois semaines quand je suis repartie de la piscine sans slip et sans soutif, hum… Solidarité avec C-Cilou)
– shampooing et après-shampooing (on pique le savon a bébé !)
– une petite crème hydratante pour le visage de maman (on crèmera le reste à la maison)

Bébé :
– carte d’abonnement
– une couche Huggies Little Swimmer (je n’ai pas trouvé d’autres marques mais il existe un mailot de bain lavable anti-fuites…)
– une serviette éponge
– savon liquide
– une couche de rechange
– du liniment et des cotons (ou lingettes lavables)
– une crème pour protéger la peau de bébé pendant le bain s’il a la peau fragile (barriéderm par exemple)

On n’oublie pas le bonnet !!!
Organisez-vous dans de petits sacs plastiques afin de ne pas avoir trop de manipulations à faire aux vestaires, surtout si vous êtes seul.

Si la séance a lieu le matin, on fait manger bébé à son heure habituelle.
Si votre enfant dort alors que vous devez partir, réveillez-le doucement et donnez lui son petit déjeuner. Il vaut mieux un bébé bien réveillé et nourri plutôt qu’un bébé ensommeillé qui a le ventre vide… Imaginez ce que ça vous ferait de vous retrouver dans l’eau au réveil sans avoir mangé ? Spécial dédicace à ma plus fidèle lectrice qui se reconnaîtra  🙂

Si la séance est libre, entrez dans l’eau avec votre bébé dans les bras et parlez-lui doucement en lui souriant. Montrez que vous aimez l’eau (même si c’est pas vrai, oui, il vaut mieux mentir à ce moment-là !), que c’est amusant tout en le sécurisant près de votre corps.
Au fur et à mesure, éloignez-le en le tenant sous les bras (sans serrer, juste pour que bébé s’appuie sur vos mains) et faites lui découvrir les joies de la glisse en trimballant son petit corps dans l’eau.
n’hésitez pas à utiliser les jouets et autres bouées qui flottent dans la piscine. Kouign Amann est raide dingue de ballons et ça lui donne envie de nager après !
En général, il y a des bouées ou des sortes de “frites” en mousse montées en carré. Vous pouvez installez votre bébé dedans afin qu’il fasse son expérience tout seul.
Quand ils sont un peu plus habitués, vous pouvez essayer les différents toboggans ou activités plus “périlleuses”.

Mes trucs en plus :
– je quitte la maison en maillot (mais je m’habille par dessus, petits malins !)
– je ne mets la couche swimmer qu’à la piscine car elles sont tellement chères (9 euros les 12, gloups) que je ne les utilise QUE pour aller dans le bassin au cas où Kouign Amann ait la bonne idée de l’inaugurer avant…
– je regarde ce que font les maîtres-nageurs et les autres parents, ça inspire pour varier les activités.
– j’utilise les serviettes de toilette pour aller aux bébés nageurs le samedi et en sort de nouvelles le dimanche pour toute la famille. ça évite de faire trop de lessive. Quand on rentre, je mets les maillots et les serviettes à la machine directos pour se débarrasser au plus vite de l’odeur de chlore.
– après la séance, je donne un petit goûter pour compenser toute l’énergie déployée. Au début, c’était une rasade de sein, puis après le sevrage c’était 60 ml de lait artificiel et maintenant que Kouign Amann a des dents, je lui donne un petit biscuit… Il apprécie !

Le conseil de C-Cilou
: prendre des peignoirs à la place des serviettes !

Voilà, la semaine spéciale bébés-nageurs touche à sa fin, nous allons enfin pouvoir parler d’autre chose, j’ai la peau qui commence à fripper avec toute cette eau, moi !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi