Santé

Maman, j’ai mal aux dents

Depuis la deuxième visite chez la Belge (à 7 semaines), nous attendions la poussée des dents de Kouign Amann… Dans la famille, nous sommes patients (qualité toute nouvelle pour moi) et nous avons donc attendu ces jolies dents pendant plus de 3 mois. La Belge était limite vexée à chacune de nos visites : “dis-moi Kouign Amann, tu veux me faire passer pour un charlatan ?”
Bref, la dent est enfin arrivée. Enfin, les dents puisqu’elles sont venues en couple. Les deux du bas. Je pense qu’on a eu de la chance et l’apparition de ces dents s’est fait discrètement. Nous mettions les réveils nocturnes et paniqués de Kouign Amann sur le compte de sa nouvelle vie chez la nounou. Il avait certes un peu les fesses rouges mais monsieur a la peau fragile (comme sa maman). En fait, il nous a sorti deux bonnes grosses dents des familles.
Quand nous avons découvert ça (que je dis nous, il faut traduire par MMM), nous avons donc mis en action le plan Marshall de la dentition et avons passé une très bonne nuit. ça se trouve, la nuit aurait été la même avec ou sans intervention musclée mais on ne sait jamais…

Voilà donc quelques remèdes pour les bébés aux gencives douloureuses :

– Chamomilla 9CH – l’homéopathie, si les parents y croient, 80% du chemin est fait. Nous y croyons et ça semble fonctionner. 3 granules dilués dans de l’eau (faites ça dans le bouchon et administrez avec une pipette) trois fois par jour et finie la chanson des dents (oui, Kouign Amann psalmodie une sorte de son monocorde quand il a mal aux dents : haaaaaaaaaaaaaaannnn, haaaaaaaaaannnnnnnnnnn, vous voyez ?)
– Camilia – plus pratique que Chamomilla car déjà dilué. C’est le cran au-dessus. Deux ou trois fois par jour. Juste avant le dodo, ça fonctionne plutôt pas mal.
– Dolodent – un petit antalgique local à appliquer avec le doigt (propre, le doigt). Attention à ne pas se faire croquer au passage si des dents sont déjà sorties. Le problème du dolodent, c’est que ça colle et que ça coule. Il existe la même chose en gel – le dologel – mais accrochez-vous pour le trouver, les pharmacies ne connaissent pas toutes.
– Doliprane – quand les dents engendrent une petite fièvre ou que le bébé souffre vraiment, ça aide bien. Plus pratique à doser que les suppos (et plus sympa à administrer) : le sirop. La pipette permet de doser au kilo près. Bien vu messieurs des laboratoires.
– Sophie la Girafe – elle est toujours là pour se faire croquer, sucer, torturer… Si Sophie n’est pas dispo, elle a plein de copains hochets en gel ou autres anneaux de dentition qui, une fois passés au frigo, soulagent bien nos petits… Les barrières de lit ont elles aussi une jolie carrière d’appaise-douleurs !

On parle également de l’action positive des colliers d’ambre en cas de poussée dentaire. Pourquoi pas mais je n’aime pas l’idée de mettre un collier autour du cou de mon bébé. Il bouge tellement (c’est déjà un miracle qu’il ne se soit pas saucissonné avec le cordon dans mon ventre) que ça ne me rassure pas.

Attention, je vous rappelle que je ne suis pas médecin (même si je suis super futée). Tous les produits cités sont disponibles en pharmacie sans ordonnance mais lisez bien les notices (allergies possibles avec le dolodent) et surtout, demandez conseil à votre pédiatre. C’est son boulot.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi