Conseils

La plage sans stress

Comme annoncé hier, voilà un petit article sur les joies de la plage. Parce que oui, même si bébé est petit, la plage avec quelques précautions, c’est faisable.
Comme ça fait longtemps que je n’ai pas donné de conseils que personne ne me demande et ben voilà, vous allez être servis :

– si vous êtes adepte du bronzage “graisse à traire 4 heures côté pile, 4 heures côté face” autant vous dire tout de suite qu’il va falloir revoir votre emploi du temps avec un bébé… Avec bébé, on sort aux heures creuses (c’est pas plus mal un peu moins de foule) : le matin jusqu’à 11h ou en fin d’après-midi après 17h. Nous avons opté le plus souvent pour 17h-19h ce qui faisait que nous étions rentrés pile pour le bain et la tétée.
– on tartine et on rigole pas avec ça ! On investit dans une bonne crème solaire indice 50 spéciale bébé. Prenez un spray car franchement, la crème Soltan que j’ai choisie, c’est la misère à étaler… Kouign Amann ressemblait au Mime Marceau tellement il était blanc de crème. Bon, ça m’a permis d’éviter la classique question : “tu lui a mis de la crème, au moins ?”.  Pour être tranquilles, MMM et moi tartinions avant de partir à la plage et une fois arrivés. Psychologiquement, c’est important.
– bébé doit porter chapeau et lunettes. Parce que vous allez vite vous rendre compte que le chapeau n’arrête pas tomber et que les lunettes glissent et sont rarement devant les yeux.
– le parasol, c’est tout sauf facultatif. Même si bébé est crémé et re-crémé ! Attention, si le parasol laisse passer trop de soleil, doublez-le avec une serviette ou un paréo.
– même s’il fait chaud, le body protège des rayons du soleil…
– on peut aussi mettre bébé dans une tente. Le premier jour, Kouign Amann était dans une tente (qu’il avait emprunté à son pote L.) sous un parasol. Bah oui, le premier jour, on est un peu parano.
– vive les brumisateurs d’eau !!! Juste pour le plaisir de voir la mine étonnée du loulou qui s’en prend une giclée !
– Kouign Amann ne se retourne pas encore du dos sur le ventre (à presque 5 mois, quel flemmard !) donc il était tranquilou installé sur une serviette. Fallait quand même bien le surveiller car il avait tendance à faufiler ses petits pieds et ses petites mains dans le sable… Il a fallu sévir : ben non, c’est pas encore l’âge de faire des pâtés dans le sable !
– on pense à prendre un linge (un lange pour nous) pour changer bébé sans se faire attaquer par le sable. Du sable dans la couche, ça doit juste être l’enfer !
– pour info, la poussette Loola roule dans le sable sans problème (mais bon, faut se la traîner !). Il suffit de soulever les roues avant…
–  on donne un bain super méticuleux au retour à la maison. Ce vicieux de sable attaque même les bébés. Sans parler de la crème solaire qui colle un max…  Beurk.

Concernant l’âge auquel on peut emmener bébé à la plage, je dirais deux mois (je vous rappelle que je ne suis ni pédiatre, ni puéricultrice, ni même mère de 18 enfants, juste une jeune maman et ce n’est que ma petite expérience qui me fait parler). Mais encore une fois, il faut faire comme vous le sentez (des témoignages de mamans/papas sur l’âge de la première plage ?)
En tout cas, on se passe pas la journée avec bébé à la plage, deux heures, c’est un max. Faut voir dans quel état il était le Kouign Amann au retour : lessivé !

Et puis surtout : on observe son bébé qui découvre un nouvel univers. Kouign Amann a littéralement scotché les fils du parasol qui bougeaient sous l’effet du vent. Je ne vous parle même pas de sa fascination face à l’océan et de son bel étonnement quand le vent venait soulever sa touffe de cheveux.

Dis MMM, on y retourne quand à la plage ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi