Comment je suis devenue martiniquaise

IMG_9538C’est drôle parce que petite, j’avais peur de tout le monde et de tout. Maintenant, l’inconnu me donne des ailes et j’ai une faim de loup de tout découvrir. Loin de me déstabiliser, le changement me stimule. D’ailleurs, quand je pars en voyage, je m’adapte en général assez vite que ce soit au climat ou aux us et coutumes.

Cependant, lors de mon voyage en Martinique, j’ai en quelque sorte « battu les records » parce qu’au bout de 4 jours, je peux vous le dire sans aucun doute : j’étais martiniquaise (et ma tendance à l’exagération, elle, est marseillaise).

Sans rire, j’ai tout de suite été charmée par l’île, par ses habitants, pas sa nourriture, par sa végétation, par son identité si marquée car la Martinique ne ressemble à rien d’autre. Même pas à la Guadeloupe que j’ai visitée fin 2013. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !