Billet sponsorisé, Test

Au fil des émotions avec HoomKid

Billet sponsorisé rédigé en collaboration avec LivLab

Je sais que je ne suis pas la seule dans le coin (si vous me lisez, c’est que vous vous reconnaissez pas mal dans ce que j’écris), mais je suis clairement hypersensible. Les émotions peuvent me submerger et ce qui paraît anodin pour certain va me sembler très important. Alors en vieillissant, je le gère de mieux en mieux et ça n’est pas un handicap, mais ça a pu l’être quand j’étais enfant et j’ai traversé des moments difficiles à subir mes émotions, notamment au moment de me coucher.

Mes enfants sont aussi des modèles à fleur de peau et ils ont eu tous les trois des soucis pour s’endormir, jusque très récemment pour la dernière. Pour en avoir discuté longuement avec eux, c’était clairement en relation avec leur état émotionnel.

Quand vient l’heure du coucher, il y a plusieurs options : l’enfant est trop excité, trop fatigué, trop inquiet, trop nerveux… Ce moment où il se retrouve seul dans l’intimité de sa chambre ouvre grand la porte à la déferlante d’émotions et c’est l’embouteillage dans la tête malgré un rituel du coucher bien rôdé… Il se retourne, il relève pour boire, pour faire un dernier bisou, pour faire pipi… Toutes les excuses sont bonnes pour sortir de son lit et arrêter le hamster qui court dans sa roue… Je sais, vous connaissez aussi !

Pour y remédier et instaurer une ambiance douce favorable au sommeil, nous avons installé des veilleuses et proposé l’utilisation d’une conteuse et ça a bien aidé ma Petite Gavotte qui s’endort désormais toute seule.

En ce moment, nous testons la conteuse HoomKid envoyée par la marque. Elle se présente comme un très joli livre (avec une couverture en suédine dans mon coloris préféré) dans un plastique 100% recyclé. Super pratique, elle tient facilement dans la main et son utilisation est archi-simple.

L’enfant a accès à 96 contenus audio (histoires, méditations, contes philosophiques, postures de yoga, musiques d’ambiance) organisés autour des 6 émotions (joie, colère, peur, confiance, sérénité, tristesse) conçus par des spécialistes de la pédagogie infantile (comme par exemple une psychologue diplômée en neuropsychologie clinique et analyse du comportement chez l’enfant ou une psychopédagogue).

Le mode calme permet de favoriser la sérénité, par exemple avant de s’endormir comme mentionné juste avant, ou pour se calmer après une colère ou encore pour se rassurer après un moment difficile.

Le mode éveil va être plus actif. C’est cette double casquette qui me fait dire que HoomKid est assez unique. Elle permet en effet de mettre les émotions en lumière au moment du coucher, mais également de les explorer à d’autres moments de la journée. C’est aussi une bonne option de regarder ses émotions à distance du coucher pour avoir le temps de digérer l’information. Ce mode éveil est aussi bien utile pour les voyages (on peut brancher un casque sur la conteuse), que pour s’offrir une petite séance de yoga, ou pour jouer avec ses amis.

On sélectionne un mode : calme ou éveil. On choisit une émotion avec la boussole des couleurs, puis on opte pour un style d’audio et on laisse la magie opérer. C’est simplissime et tout est super bien expliqué dans le livret parents qui accompagne HoomKid.

Le tout est mis en musique par des sound designers, ce qui donne un ensemble vraiment agréable. Nous sommes loin d’avoir exploré tous les contenus, mais la variété, les différentes voix et la musique évitent le côté redondant que peuvent avoir d’autres conteuses.

Le mieux est d’aller vérifier par vous-même, vous avez un aperçu des contenu sur le site de HoomKid.

Son petit format (13 cm sur 8 cm, 250 grammes) permet de la glisser facilement dans le sac pour une soirée chez les amis, chez les grands-parents ou pour un départ en vacances. C’est un compagnon rassurant dont il ne faut pas se priver !

Les infos en plus :

– Hookids n’implique ni écran, ni ondes.

– Batterie rechargeable avec 8 heures d’autonomie.

– Âge conseillé : 3 à 10 ans.

– Prix à l’unité 79€. Prix pour 2 Hoomkid : 127€

– Il existe la version adulte : HoomBook !

BONNE NOUVELLE : le code MARJOLIE25 vous offre 25% de réduction, il est déjà intégré si vous cliquez ici : HoomKid.

Je précise évidemment (même si cela me semble évident) que la conteuse ne remplace en rien les moments de partages avec les parents et l’entourage. C’est cependant un outil vraiment intéressant sur lequel s’appuyer pour échanger avec son enfant et ouvrir le dialogue quand on se retrouve démunis face aux émotions de l’enfant. Je vous invite chaleureusement à tester les contenus par vous-même (je sors d’une méditation sur la peur qui a failli m’endormir et qui a littéralement hypnotisé Tsuki qui s’est assoupi tranquillement !

Comme d’habitude, si vous avez des questions, je suis là pour vous aider en commentaires 🙂

Photo par Lara Lutz

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

8 commentaires

  1. Répondre Anne 12 décembre 2022 à 07:06

    Merci pour cette découverte. Mon loulou de 10 ans est maintenant un peu grand mais ça aurait pu l aider …tout petit le coucher prenait des heures, il n arrivait pas à lâcher prise. Son hypersensibilité n est supposée que depuis peu ( hypersensible ou fils unique mal élevé) et à force de lire , je me reconnais moi aussi…. J ai reinstauré depuis quelques temps le câlin d endormissement et nos relations s’apaisent, les semaines passées avec moi sont plus calmes…hasard ?….pas sûre…..

    • Répondre Marjolaine 12 décembre 2022 à 19:02

      Même à 10 ans passés, ça aide beaucoup ma petite dernière. Le coucher, c’est délicat chez les personnes hypersensibles, du coup, les enfants vont s’agiter pour éviter de s’endormir car ça les angoisse. Bons câlins à vous.

  2. Répondre Joëlle 12 décembre 2022 à 10:32

    J’aurais tellement que ces conteuses (Lumii, etc…) existent du temps où mes enfants étaient petits. Je trouve ça vraiment génial!

    • Répondre Marjolaine 12 décembre 2022 à 19:04

      J’ai découvert ça l’an passé, ça a bien aidé à l’endormissement pour les filles, surtout pour la petite.

  3. Répondre Elolulu 12 décembre 2022 à 10:46

    Merci pour ce partage, je vais étudier ça de près. Je suis hypersensible aussi mais je l’ai compris depuis un an seulement. Cette découverte m’a fait beaucoup de bien, je vis mieux. De nos jours on en parle plus et il y a de nombreux outils pour nous aider, c’est bien pour nos enfants. Mon fils est comme moi et de le savoir permet de mieux gérer ses états âmes. J’aurai aimé plus jeune avoir un tel soutien.

    • Répondre Marjolaine 12 décembre 2022 à 19:10

      C’est ça, le savoir, c’est déjà un grand soulagement. Bon courage à vous deux.

  4. Répondre Céline / Shalima 13 décembre 2022 à 09:05

    Génial ! J’allais te demander si elle existait pour les adultes et tu as répondu à ma question en fin d’article !

  5. Répondre Sophie 13 décembre 2022 à 12:51

    Commandé ! Pour ma presque 10 ans qui me parait très sensible aussi ; et si ca ne lui convient pas, ou pas longtemps, la petite soeur de 3 ans pourra en profiter ^^

Laisser un commentaire