Inclassable

Le conte de Noël : la pomme de Merlin #2

Conte de Noël : La Pomme de Merlin

Si vous avez loupé le tome 1, cliquez ici !

Irwan, Solsé et Princesse quittèrent Brocéliande silencieusement mais le cœur rempli de joie.

Ils marchaient depuis des heures, ils étaient affamés et leurs réserves de la veille étaient épuisées alors qu’il leur restait un long chemin à parcourir. Ils s’arrêtèrent sur le bord de la route, à bout de force. Solsé proposa : “Et si nous mangions la pomme ?”. Irwan ne savait que répondre, il aurait préféré la garder pour voir ce qu’elle pouvait leur offrir mais la faim était si grande… “Soit, mangeons la pomme” dit-il. Il sortit de sa poche son couteau et s’apprêtait à la couper en deux quand un mendiant les approcha. “Mes bons amis, joyeux Noël à vous, auriez-vous à manger pour un pauvre homme ?”. Irwan interrogea Solsé du regard et elle hocha la tête. “Nous n’avons rien, vieil homme, que cette belle pomme que nous allons partager avec toi” répondit Irwan. Il coupa la pomme en quatre puis tendit le premier quart au mendiant, le deuxième à Solsé, le troisième à Princesse et il croqua dans le dernier. La pomme était succulente : juteuse, rafraîchissante, sucrée. Cette toute petite quantité de nourriture les combla comme l’aurait fait un bon repas bien copieux. “Merci mes bons amis” dit le mendiant en reprenant son chemin.

Irwan, Solsé et Princesse repartirent vers leur maison avec un nouvel entrain et arrivèrent chez eux épuisés à la tombée de la nuit.

Le lendemain matin, Irwan était inquiet. “Nous avons mangé la pomme de Merlin, il ne nous reste rien du cadeau de l’Enchanteur, comment notre vœu se réalisera-t-il ?”. Solsé sourit et sorti de sa poche un petit mouchoir dans lequel elle avait enveloppé un pépin de son quartier de pomme. “Nous allons le planter et nous verrons bien”.

Irwan et Solsé plantèrent le pépin à côté de leur chaumière de granit face à la mer. Tous les matins de l’hiver, ils allèrent voir si quelque chose poussait mais rien ne venait et le ventre de Solsé restait tristement vide.

Le jour du printemps, Irwan entra en trombe dans la maison : “Solsé, viens voir !”. À l’endroit exact où ils avaient planté le pépin se dressait un magnifique jeune pommier avec une seule pomme bien rouge accrochée à sa branche la plus basse. Solsé cueillit la pomme en riant, la croqua puis le tendit à Irwan qui fit de même.

Ce jour-là, un tout petit minuscule début de bébé se mit à grandir dans le ventre de Solsé.

Le soir de Noël, un an jour pour jour après leur visite à Merlin en forêt de Brocéliande, Solsé donna naissance à une magnifique petite fille. Elle avait les cheveux couleur golden, les yeux granny, les joues gala. Ils l’appelèrent Pomme, évidemment, et cette petite fille fit leur plus grand bonheur.

À la naissance du bébé, le pommier qui était resté en fleur ne cessa alors de donner de nouvelles pommes chaque jour. Des pommes rouges, des pommes vertes, des pommes jaunes, il y avait toujours de quoi se restaurer sur cet arbre. Irwan et Solsé fabriquaient des tartes, des gâteaux, du cidre, du jus, des confitures, des pâtes de fruits qu’ils troquaient ou vendaient en même temps que leurs coquillages. Les mendiants savaient qu’ils trouvaient toujours chez eux un peu de chaleur et de quoi se restaurer.

Merlin passait régulièrement chez eux sous les traits d’un mendiant (car c’était lui sur le chemin, l’aviez-vous reconnu ?) et profitait des bons mets de Solsé tout en jouant avec Pomme. Dans ces moments-là, il riait en pensant à l’idée que le bonheur ne tient parfois qu’à un pépin…

FIN.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

8 commentaires

  1. Répondre Chrissou 24 décembre 2015 à 8 h 25 min

    Bonjour Marjolaine,
    Quel joli conte de Noël !!! Je commence bien ma journée.
    Bon courage pour tous les préparatifs de Noël…. Ça y est c’est ce soir…
    Joyeux Noël à tous ♥♥♥♥

  2. Répondre Callie 24 décembre 2015 à 8 h 55 min

    Merci pour ce joli conte. Passez de bonnes fêtes avec les personnes qui vous sont chères. Bon Noël.

  3. Répondre Nelly 24 décembre 2015 à 14 h 35 min

    Merci pour ce beau conte !!
    Joyeux Noel à toutes les 2 ….

  4. Répondre Amalia 24 décembre 2015 à 15 h 10 min

    Merci pour ce chouette conte il a enchanté ma fille et moi avec, bon noël les filles

  5. Répondre Karolina 25 décembre 2015 à 1 h 07 min

    Quelle belle plume, et quel joli conte à la “sauce” Breizh, j’ai adoré ! A quand la prochaine histoire… ou un livre pour enfants ?
    “Nedeleg laouen”, comme on dit en breton 😉

  6. Répondre Corinne 25 décembre 2015 à 15 h 28 min

    Très joli conte de Noël, merci Marjolaine, joyeux Noël à toute votre famille

  7. Répondre Mme Biche 29 décembre 2015 à 20 h 20 min

    Oh, j’adore les contes, et celui-ci est vraiment adorable ! Merci de nous l’avoir partagé !
    Joyeux Noël 🙂

  8. Répondre Joëlle 30 décembre 2015 à 19 h 58 min

    C’était un bien joli conte de Noël, que je viens seulement de lire mais au moins je l’ai apprécié dans le calme.
    Merci Marjolaine

Laisser un commentaire