Test

En thalasso à Carnac, une rêve réalisé

Je crois que j’en parlais déjà alors que Kouign Amann était encore Titus le Foetus. J’imaginais avec volupté me promener en peignoir blanc dans un établissement de thalasso pour prendre soin de mon corps déjà fatigué par la grossesse. C’était d’ailleurs un de nos grands fantasmes avec ma copine N. enceinte en même temps que moi, un jour, on irait en thalasso post-grossesse. Et puis voilà, pas le temps, pas l’occasion, trop compliqué à organiser, j’ai rêvé un nombre de fois incalculable devant des pages web ouvertes sans jamais cliquer sur “réserver” car ça n’était jamais la priorité.

Et puis, à force d’y penser et comme je n’y allais pas, c’est la thalasso qui est venue à moi. Enfin, c’est thalasseo.com qui est venu à moi pour m’offrir de tester gracieusement un établissement de thalasso. Une fois de plus, ce blog m’a permis de réaliser un rêve… Oui, je suis partie en thalasso pour un petit week-end de découverte avec dans mes bagages MMM et Petite Gavotte.

Au programme, deux soins découvertes pour MMM et moi, une nuit à l’hôtel avec demi-pension , accès à l’espace balnéo et la piscine. Où ça ? A quelques kilomètre de chez nous, à l’Hôtel Best Western Plus Celtique de Carnac. Autant vous dire que quand la réservation du week-end a été confirmée (grâce à la merveilleuse Mamyvonne qui a gardé les grands Pin’s), je me suis mise à courir dans ma maison (qui fait 27m de long) en hurlant “je vais en thalassoooooooooooooo”. Heureusement, j’étais seule, évitant ainsi l’internement d’urgence.

Petite revue du week-end :

La chambre – chanceux que nous étions, nous sommes arrivés tôt et on nous a proposé de nous upgrader (parce que j’étais blogueuse ou parce que j’avais un bébé ou juste parce que nous avions des bonnes têtes ?) et nous avons donc bénéficié d’une suite junior avec un petit salon et une chambre. Parfait pour nous, nous avons y couché Petite Gavotte. La suite était décorée avec sobriété, propre et le lit, pile dur comme j’aime. Bref, un sans faute.

2012.4-8814.JPG

2012.4-8824.JPG

2012.4-8821.JPG

Les soins – Sincèrement, c’était le pied… Rien que d’y penser je frémis de bonheur. A peine étions nous arrivés que je suis partie pour 20 minutes d’hydrojet, je n’avais aucune idée de ce dont il s’agissait. Je me suis allongée sur un matelas d’eau chaude et là, le bonheur a commencé : de puissants jets d’eau m’ont massée de haut en bas. J’ai senti mon corps lâcher prise. Délicieux. MMM confirme, il s’est même endormi à la fin du soin !

photo-233.JPG

Le lendemain, j’avais un soin du dos ou du visage. J’ai opté pour le dos, j’avais surtout besoin de me détendre, pour la beauté du visage, on verra en 2014. Le massage a duré 25 minutes avec un gommage puis un massage très profond avec des huiles très odorantes. J’ai adoré les 5 dernières minutes quand je me suis retrouvée emballée dans une couverture chauffante sur la table de massage chauffante elle aussi. ça doit ressembler à ça, quand on est dans le ventre de sa maman… MMM aussi a apprécié (il a fait le même soin que moi, zéro personnalité le mec. Ah, on me rappelle que c’est moi qui suis passée en deuxième. Bon.).

photo-236.JPG

photo-237.JPG

La piscine  – La piscine est vraiment jolie, la verrière donne une lumière du jour très agréable. De puissants jets sont disposés le long de la piscine pour des massages vigoureux sous l’eau. Il y avait du monde quand je suis allée à la piscine mais j’ai attendu seulement quelques minutes pour tester les jets. Je ne suis pas restée longtemps car j’ai eu un peu froid.

photo-217

L’espace balnéo – Je suis juste allée jeter un coup d’oeil car je ne suis pas fan des saunas. Très propre, très joli.

Le dîner – le cadre du restaurant est très agréable, on mange dans une sorte de grande véranda. Mention très bien pour l’entrée (foie gras, oui, j’étais en thalasso, pas en cure d’amaigrissement !), en revanche, le suprême de volaille au morilles ne m’a pas convaincue du tout, ça manquait cruellement de goût. Je ne sais plus ce qu’avait commandé MMM mais en gros, il avait aimé son entrée et beaucoup moins son plat également. Heureusement, le dessert, une tarte meringuée, a sauvé le coup. Nous étions avec Petite Gavotte dans sa poussette, une famille avec 4 enfants étaient à la table voisine, c’était très kids fridendly comme j’aime.

Le petit déjeuner – Prendre le petit déj au lit, c’est un truc que j’adore par dessus tout. La plateau était super fourni et tout était vraiment bon et savoureux. La salade de fruits nous a ravi ! Dommage, j’avais commandé le petit déjeuner pour 9h15, j’ai dû appeler la réception à 9h30 parce que nous avions été oubliés…

photo-235-copie-1

2012.4 0665

Les alentours – Je ne connaissais pas Carnac, nous en avons profité pour allez faire un tour sur la plage et déjeuner en terrasse (il faisait quand même frisquet !). Le bords de mer est superbe. Nous sommes ensuite allés voir les alignements de Carnac, j’ai adoré.

Mention très bien pour le service. Le personnel est aux petits soins et charmant sans être obséquieux. S’il y a une chose à mettre en avant, c’est la qualité de l’accueil. ça donne envie d’y revenir.

Le point négatif est que j’ai un peu souffert du froid. MMM pas du tout en revanche, est-ce parce que j’étais fatiguée ? Pour rejoindre l’espace de soins, il faut passer sous une verrière en peignoir et en claquettes (ah, le look de thalasso, quelle classe !) et j’ai eu froid à chacun de mes passages.

photo-234.JPG

L’attente à l’ascenceur également est carrément longue, surtout le dimanche matin quand l’hôtel est en effervescence. ça ne me dérange pas de prendre les escaliers mais avec Petite Gavotte et sa poussette, c’était un peu compliqué. Du coup, je suis arrivée en retard à mon deuxième soin (mais j’ai pas eu de mot dans mon carn
et de correspondance).

Pour résumer, j’ai vraiment trouvé cette expérience agréable. Partir 24 heures avec MMM et Petite Gavotte, me retrouver seule lors des soins, dormir à l’hôtel, me faire “papouiller”, nous promener en bord de mer, tout cela cumulé m’a permis de lâcher prise très rapidement. J’étais à quelques kilomètres de chez moi et pourtant, j’avais l’impression d’être très loin et d’être complètement dépaysée.  A refaire ? Pourquoi pas…

Bon, sinon, le peignoir n’était pas blanc mais marron. Je vous offre ma silhouette de rêve drapée dans mon peignoir… Moquez-vous, y’a matière… Et si vous ne me voyez pas, je suis achée derrière mes cernes…

photo-232.JPG

Pour compléter ce billet, vous pouvez lire mon article sur le thème “partir en thalasso avec bébé” avec quelques conseils utiles (enfin, j’espère) sur le blog de Véronique Delachaux !

Merci Thalasseo.com et à l’Hôtel Best Western Celtique de Carnac pour l’accueil.

PS : bienvenue avec un peu de retard à la belle Hermine que l’on a hâte de rencontrer ainsi que tout sa petite famille.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi