Grossesse

Le bébé : il ou elle ?

Demain, jeudi 12 avril à 15 heures et des brouettes, Pyrrhus sera un il ou une elle. Enfin, s’il veut bien nous dévoiler son anatomie. Lors de l’écho du mois dernier (j’ai une écho par mois), mon obstétricien m’a demandé si je voulais savoir. J’ai répondu non car MMM n’était pas là et puis nous aimions bien ce mystère qui planait au dessus du sexe de Pyrrhus.

Depuis, le bourrage de crâne de Kouign Amann aidant, nous sommes tous les 4 certains qu’il s’agit d’un garçon. Fleur de Sel me fait systématiquement la même réponse quand je lui demande son avis : “un bébé gasson Kouign Amann”. Kouign Amann n’envisage même pas la possibilité d’une fille : “mais non  c’est un petit frère”. Au début, j’ai pensé que c’était important de savoir pour lui éviter la mauvaise surprise à la naissance et puis je me suis dit que bon, il allait pas nous enquiquiner et qu’il s’y ferait le moment venu. En fait, je me suis moi-même mis dans la tête qu’il s’agissait d’un garçon et je zappe la possibilité d’une fille. Je m’incite donc régulièrement à penser “fille” mais le garçon revient toujours quand je nous imagine à 5. Non pas que cela représente une image idéale pour moi, non pas que j’ai plus envie d’avoir un garçon qu’une fille, je ne sais pas pourquoi, l’idée du garçon s’impose. J’ai donc décidé un beau jour que l’on demanderait le sexe à cette échographie, même si MMM n’est pas certain de pouvoir être là, même si ce joli suspense m’aurait bien plu jusqu’au bout, même si au final, je veux juste qu’on me parle des mensurations parfaites de mon bébé, de son joli petit coeur et de son merveilleux cerveaux.

C’est moi qui ai besoin de me projeter en fait, pas MMM, pas les enfants, juste moi. Peut-être pour m’ancrer encore un peu plus dans cette grossesse mystérieuse. Peut-être pour pouvoir mieux parler à ce bébé qui est si discret et qui sait se faire oublier si souvent. Dommage pour la surprise à la naissance mais voilà, demain avant l’heure du goûter, nous devrions savoir “qui” viendra nous rejoindre en août…

photo-430.JPG

Si de notre côté, c’est le garçon qui l’emporte, je vous propose un petit pari sur le sexe de Pyrrhus.

Voilà quelques indices :

– le calendrier chinois dit “fille”

– je suis super super fatiguée

– sinon, je n’ai aucun autre bobo de grossesse (je touche du bois)

– pourtant j’ai plutôt meilleure mine que lors de mes grossesses précédentes (je suis moins jaune aussi que pour Fleur de Sel aussi, hum)

– j’ai eu des envies d’acide

– mon ventre est plutôt bas

ça nous avance bien, pas vrai ? A gagner, une tablette de chocolat au salidou !

PS : la gagnante du sac Nina Aurbergine de Stroksak est Annie, le commentaire numéro 95. Annie, j’attends tes coordonnées postales à marjo(at)marjoliemaman.com ! Félicitations !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi