Jardin

Il faut cultiver son jardin

photo-371Bonjour, c’est Candide qui vous parle aujourd’hui. Non, c’est bien Marjo, rassurez-vous.

“Il faut cultiver son jardin”, devoir sur table en 4 heures. J’étais plutôt bonne en philo même si je détestais ça (15 au Bac en L, minute frime). Enfin, je ne détestais pas ça mais ça m’ennuyais. J’ai toujours préféré vivre ma vie en y puisant le positif alors passer du temps à tourner autour du pot pour ne trouver aucune réponse mais de nouvelles questions était pour moi une perte de temps. Les choses ont changé. J’ai grandi, évolué. Tout ça pour vous parler d’un truc qui n’a rien à voir. Enfin si un peu mais bon, j’ai la flemme de me lancer dans une dissert.

En Bretagne sud, le soleil est là depuis quelques jours. Un soleil qui parle de printemps. Depuis lundi, je suis donc en mode “je cultive mon jardin”. J’ai fait quelques emplettes car même si j’ai vécu 20 ans dans une maison avec jardin, j’étais plus occupée à prendre soin de mon élevage de vers de terre (non, pas beurk) qu’à aider Mamily qui prenait soin avec talent du jardin familial. Je me suis donc un peu équipée : bêche, pelle, arrosoir, gants, bottes, semis, graines, livres… Un peu de tout pour débuter et pour voir ce qui va me manquer au fur et à mesure. J’ai équipé les enfants également : un arrosoir rouge pour Kouign Amann, un vert pétard pour Fleur de Sel, des petits gants, une mini-bêche (qui a failli coûter un oeil à Kouign Amann, déjà qu’il n’a plus de dents…)…

Et nous voilà partis tous les trois à l’attaque des cailloux, des mauvaises herbes et du lierre qui veut manger notre maison. Nous voilà à chercher le meilleur coin pour notre potager en aprentant le jardin. Mini le potager, hein. Je ne suis pas maboule, je sais à quel point un potager demande de l’entretien. On va se contenter de quelques radis, quelques herbes aromatiques et quelques salades et on verra par la suite. Pour les fleurs, nous nous régalons déjà de ce qui a été planté par les propriétaires précédents. Le jardin est déjà bien généreux pour un 29 février. Je n’ai pu me retenir et j’ai pris quelques sachets de fleurs pour gazon japonais et quelques morning glory (ou sa cousine). Nous avons replanté les plantes grasses données par Mamily et nous nous sommes rendus compte que les minutes passent bien plus vite les mains dans la terre et les pieds dans les bottes que les fesses rivées au canapé.

Tout ça a évidemment le goût de la nouveauté et si ça se trouve, dans un mois, le jardin sera à nouveau laissé à l’abandon. Je ne crois pas. J’ai tellement espéré et attendu ce jardin qu’en prendre soin me fait autant de bien qu’à lui. Et jardiner avec les pin’s, c’est un truc plutôt poilant, je dois l’avouer !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi