Bretagne

12 jours dans notre maison

photo-152.JPGVoilà 12 jours que nous avons pris possession de notre maison bretonne. 12, c’est mon nombre porte-bonheur (saurez-vous deviner pourquoi ? Question à mille euros trop facile car je ne fais pas dans l’originalité). 12 jours, ça me paraît le moment de faire un premier mini bilan en 12 points :

* Changer d’aquarium et passer de 64 m2 à 145 m2 (et même beaucoup plus si l’on compte la partie à rénover) n’a pas eu l’air de perturber les pin’s. Ils évoluent dans cette maison comme s’ils y étaient nés.

* Moi aussi, j’ai l’impression d’être née entre ces pierres.

* Pour MMM, l’acclimatation est un poil plus lente mais si vous connaissez MMM, vous savez qu’il n’aime pas les changements et qu’il est un peu lent à la détente. Pour le moment, il a l’impression d’être en “location saisonnière”. Faut juste qu’il fasse pipi au 4 coins de la maison et ça ira mieux…

* C’est une maison où le enfants dorment !!! Victoire ! A part une nuit assez pourrie à base de 2h30, 5h, 5h20, 5h35 et réveil à 7h30, je m’en sors plutôt bien.

Real-Camera-1.jpg

* Avoir un jardin, c’est le bonheur. Surtout depuis que j’ai clôturé le mien avec l’aide de Popope. Avec Kouign Amann, on fait souvent “le tour du jardin” comme il dit, pour repérer les fleurs et mesurer l’étendu de notre domaine. On kiffe.

* C’est une maison où les gens passent. C’est un plaisir de voir notre famille et nos amis s’inviter pour “passer faire un petit coucou” et “voir si tout va bien”.

* Ma maison doit être hyper hyper hyper saine. Si. Il paraît que quand on a des araignées, c’est parce que la maison est saine. Vu le nombre d’araignées, je vous le dis, elle est ultra saine.

* En réaction au point précédent, je suis devenue une vraie furie. Un mélange entre Xena la guerrière et Buffy la tueuse de vampire (le corps de Xena – sans les muscles – avec la tronche de Buffy), quand je passe dans un couloir, toutes les araignées se planquent. J’ai déjà tué une bonne trentaine de grosses araignées (les petites et les faucheuses, je suis bonne, je leur laisse la vie) , n’appelez pas la SPA, merci.

* Nous avons déjà enregistré notre premier “craquage”. Nos prédécesseurs avaient des goûts, comment dire, totalement différents des nôtres. Du genre à mélanger 4 papiers peints et de la brique dans de simples WC. Du genre à peindre en gris anthracite un couloir aveugle. Du genre à nous filer la gerbe quand on change de pièce. Samedi, nous avons donc profité de l’heure de la sieste pour arracher le papier orange et jaune qui couvrait les mur et le plafond de notre chambre. Depuis, on respire beaucoup mieux.

* Si nous avons pu nous y poser sans souci, il est clair que l’intérieur que ce soit au niveau organisation des pièces ou déco ne nous convient pas. Y’a un bon potentiel (beaux murs sains, belles pierres, beau parquet, toit nickel…) mais bordel, va falloir qu’on y mette notre “touch”.

* Je me sens bien dans cette immense maison même quand MMM est à Paris et que je dois veiller au grain toute seule. Je n’ai pas peur de ses bruits et j’en oublie même de fermer les volets au rez-de-chaussée pour empêcher les voleurs/monstres/zombies/fantômes de rentrer.

*J’aime cette maison dans mes tripes et je l’ai su dès que j’ai passé son seuil au mois de mai lors de ma première visite. ça ne s’explique pas vraiment, c’est comme quand on enfile sa robe de mariée. On sait que c’est la bonne, y’a un déclic, c’est comme ça.

 

PS : Kouign Amann s’habitue peu à peu à l’école même si les déposes sont assez difficiles… Y’a de l’espoir !

PS 2 : Bienvenue à Solène et au petit frère d’Oren et Elsa, deux bébés surprises dont j’ai hâte de voir la bouille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi