Santé

Un truc pas feng shui…

photo.JPGAttention, la lecture de cet article peut rendre hypocondriaque.

 

Depuis 18 mois environ (depuis septembre 2009), nous sommes obligés de constater qu’il y a un truc qui cloche dans notre famille. Nous sommes devenus des aimants à merdes au niveau santé (plus jeune, j’avais eu une période “aimant à cons” en ce qui concernent les mecs mais ça n’a rien à voir, je pense). Pas un microbe, pas un virus, pas une maladie qui ne passe son chemin quand il croise le nôtre. Genre : “Hey, salut la MarjolieFamily, vous avez une semaine que je m’installe chez vous ? Non, pas grave, je m’incruste” (lisez la phrase avec une grosse voix grave, les virus ont des grosses voix graves).

En 18 mois, à nous quatre, nous recensons (dans le désordre et sans ordre de préférence) : 3 accidents de scoot (dont un avec commotions gratinées), 1 hépatite aiguë, 1 stéatose hépatique aiguë gravidique, 1 pneumopathie atypique du nourrisson, une hypertonie du nerf vague, 1 bronchiolite à VRS avec SIADH avec surinfection bactérienne, une infection pulmonaire, 2 bronchiolites du nourrisson, 2 pseudo grippes A (ou leurs cousines), une dizaine de viroses en tous genres, 1 parvovirus, 3 angines, 1 trachéite, 1 coqueluche, 1 eczéma géant, 2 conjonctivites, 4 gastroentérites, 2 laryngites (nocturnes, of course), 2 varicelles (dont une avec surinfection pulmonaire) et je suis sûre que j’en oublie.

 

Pour expliquer ça, j’ai deux théories :

Notre appart à Banlieue-sur-Marne est construit sur un cimetière indien/inca/de chats noirs. Là, y’a rien à faire. A moins que l’un de vous ne soit spécialisé en rite de purification.

OU

y’a un truc pas feng shui chez nous et on a dû mettre la poubelle dans le coin santé de notre appart. Et là, on peut toujours modifier un truc. Sait-on jamais, sur un malentendu comme dit Jean-Claude… En balade à la bibliothèque de Banlieue-sur-Marne, je suis tombée sur un ouvrage : Le rangement en 10 minutes, astuces inspirées du feng shui pour mieux s’organiser (éditions AdA). Hop, c’est gratos, faut pas se priver, dans ma besace. J’ai bien essayé de comprendre le truc et de superposer le plan indiqué page 43 (photo) sur le plan de mon appart mais mon appart n’est pas carré et la porte d’entrée n’a pas l’air d’être au bon endroit. Cependant, si j’ai bien compris, la santé est au milieu du lieu de vie. Là où se trouve mon placard à chaussures et à sacs. Placard qui ressemble à… Je n’ose même pas vous dire à quoi mais c’est le boxon international, là-dedans.

 

Donc, je range mon placard et on voit ce qu’il se passe. Genre miraculeusement, les maladies vont peut-être passer leur chemin. Feng shui ou pas, au moins, je mettrai moins de temps à trouver une paire de chaussures assorties le matin. Ou alors, on déménage. ça tombe bien, c’est prévu pour bientôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi