Fashion Mum

J’me la pète en rouge

Plus de deux mois après mon départ de mon travail d’avant, l’heure est arrivée de le célébrer (le départ).
Pour tout vous dire, nous sommes 4 filles à fêter notre départ. Mais sinon, personne ne sent l’ombre qui plane sur les femmes dans cette boîte, c’est drôle…
C’est donc ce soir que je vais trinquer au champ’ avec mes anciens collègues et qu’est-ce qu’on fait quand on n’a pas vu ses anciens collègues depuis longtemps ?
On se fait belle ! Bah oui pour montrer à quel point on est épanouuuuuuuuie dans sa nouvelle vie sans travail.
Autant vous dire, y’a du boulot.
+ Premièrement, le kilo restant qui était deux sont presque 3… Je crois qu’ils veulent tous revenir pour fêter le premier anniv de Kouign Amann… Mais bon, comme j’ai le visage fin, je devrais pouvoir faire illusion, surtout en paroles : “Waouw, tu as tout reperdu ?” – “Oui, finalement, ce n’était pas si dur”. Enfin, je m’accroche à cette idée…
+ Deuxièmement, je ne sais pas quoi porter en ce moment car j’ai fait voeux de ne plus rien acheter tant que mon (mes) kilo(s) en trop est (sont) là. Heureusement, j’ai commandé une sublime robe en cachemire rouge sur vente privée. J’étais obligée, elle était vraiment pas chère. Pour du cachemire, parce qu’en vrai, elle a peu coûté cher… Et elle va me sauver la mise ce soir, avec un legging (de grossesse que je n’ai jamais mis, il était trop petit, no comment) et mes chaussures vernies rouges . Je sais, le legging, c’est trop 2007 mais je suis pas à la pointe de la mode. J’ai pas le temps d’être à la mode, je vis, moi (phrase philosophique du jour).
+ Troisièmement, j’ai un souci avec ma coupe de cheveux… J’ai même retaillé moi-même aux ciseaux à ongles parce que ça me faisait des épaisseurs à certains endroits.

Mais bon, à la guerre comme à la guerre. Au bout d’1 heure, tout le monde aura son capital clairvoyance bien entamé par les coupettes, ce qui veut dire que je pourrait enlever mes talons qui me cisaillent les pieds, me frotter les yeux à faire couler mon mascara et me faire une queue de rat avec un élastique… Personne en s’en rendra compte, moi la première.
Et en fin de soirée, MMM me raccompagnera sur son scoot comme un gentleman et supportera de m’entendre chanter dans mon casque à tue-tête parce que “je m’entends pas quand je crie dans le casque et qu’on roule vite, c’est trop drôle”. Mais c’est moi qui aurait mal à la tête samedi matin pendant le conte musical que j’ai réservé pour Kouign Amann…

EDIT : un joyeux premier anniversaire très spécial à Adam et Elaïa… Deux amours de bébés et des bises à leurs mamans.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi