Lis ma vie

Si Kouign Amann avait été une fille ?

A l’échographie des 5 mois, curieux comme nous sommes, MMM et moi souhaitions bien évidemment connaître le sexe de notre futur squatteur. 80% de notre entourage (nos mamans y compris) misait tout sur le rose parce que :” tu as un ventre large et sur le côté alors que les garçons ça fait des ventres qui pointent” et “MMM avait une tête à avoir une fille”.
Personnellement, je n’avais aucune intuition sur le sujet. Je pensais juste que Titus/Tita (pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire voir ici) serait un ou une excité(e) vu sa façon de danser la Macarena juste à côté de ma vessie.
MMM s’était laissé convaincre par notre entourage que c’était une fille… J’aurais du filmer sa tête quand le docteur nous as dit : “vous allez pouvoir découvrir le sexe de votre bébé vous même, on le voit bien là”. En général, si on “voit”, c’est que c’est un garçon !
Dans l’esprit général, Kouign Amann a donc été une fille pendant quelques mois.

Que se serait-il passé si Kouign Amann avait été une “elle” ? :

– elle aurait été Tita la Féta pendant toute la fin de la grossesse
– les tractations pour son prénom auraient été d’un suspense intenable
– elle aurait pesé 500 grammes de plus à la naissance car, c’est connu, les filles grossissent quand elles mangent du sucre et avec les quantités industrielles que j’ai avalé pendant ma grossesse, ça aurait pas été joli, joli…

– je l’aurais surnommée ma Galette Bretonne dès sa naissance
– nous aurions moins galéré pour trouver des jolis stickers pour sa chambre. Des princesse, des fées et des papillons, y’en a à la pelle mais pour les garçons, faut s’accrocher pour trouver un truc sympa !
– vu ma passion du rose (oui, j’aime le rose et alors ?), nous aurions fait une overdose
MMM aurait été un papa gâteau de sa petite princesse
– je l’aurais habillée en Hello Kitty jusqu’à l’âge de 10 ans
– elle n’aurait pas eu le droit de sortir avant d’avoir 28 ans (Kouign Amann aura le droit de sortir seul de la maison à 25 ans)
– nous aurions été tout aussi heureux

Je tire mon chapeau à ceux et celles qui attendent des bébés surprises (surtout celles qui peuvent réaliser toutes seules leurs échographies, hein Béné ?) car pour nous, le suspense aurait été insupportable !

Bienvenue à Titouan le chevelu qui est arrivé hier après avoir fait patienter ses parents presque une semaine. Je savais que la menace du GIGN allait faire effet !


Pour la recette des muffins, je vois ce que je peux faire pour vous !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi