Test

Le transat Doomoo Nid de Babymoov


Tout bébé qui se veut à la pointe de la mode doit avoir son Doomoo, au risque de passer pour un ringard auprès de ses autres potes bébés.

Mais c’est quoi donc, ce Doomoo (prononcez « doumou ») ?
Il s’agit d’un transat nouvelle génération. Une sorte de gros pouffe dans un tissu hyper doux (style lycra) rempli de microbilles de polystyrène (ou autre ?). L’idée, c’est que bébé (jusqu’à 9 kilos) se retrouve dans un petit nid douillet qui doit lui rappeler le ventre de sa maman. (Une sorte d’utérus en polystyrène, en fait…)
Côté sécurité, les parents sont tranquilles grâce à une ceinture-harnais très douce dont l’attache est protégée par du tissu.

J’ai la chance que l’on me prête un Doomoo (merci les copains généreux et vive les économies !). Kouign Amann, quand il est reveillé, y passe plusieurs heures par jour. Il a l’air de bien aimer le fait d’être calé dans les billes de polystyrène. Comme je peux l’asseoir ou l’allonger, il peut aussi bien y passer du temps à regarder le plafond (son activité favorite après la tétée) ou s’endormir tranquillement.

Quand il est en pyjama, je peux fermer le harnais mais je lui mets une couverture sur le bas du corps. En revanche, quand il porte sa turbulette, je ne peux pas lui passer le harnais entre jambes.

Kouign Amann a l’air de voter “pour” le Doomoo et moi aussi. J’aime bien ses couleurs flashy (j’ai le turquoise) et le côté « je suis à la pointe de la nouveauté pour mon bébé ». Et oui, en bonne nana un peu superficielle parfois, j’aime bien frimer ! Et je dois bien l’avouer, pendant  la fin de ma grossesse, je m’asseyais dessus et ça me faisait un bien fou aux… fesses !

Les + : sa texture ultra douce + son nettoyage facile (la housse passe en machine) + ses couleurs sympas + son confort pour bébé.

Les – : son prix (autour des 100 euros !) + son encombrement (pas moyen de le plier !).

La note : 8/10

Il paraît qu’ensuite, les enfants l’utilisent comme pouf.

Et vous, avez-vous essayé le Doomoo, qu’en disent vos bébés ?

 PS : Au fait, je pense avoir trouvé mon rythme : un article par jour, c’est bien. Envoyez-moi vos suggestions à marjoliemaman(arobase)gmail.com

PS 2 : Monsieur Mon Mari était malade hier, on a pas eu le temps de se pencher sur l’appareil photo…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi