Lis ma vie

En famille et en voiture

Il y a quelques semaines, j’ai été invitée par Ford en Allemagne pour assister à un crash-test. Je vais peut-être vous paraître bizarre (en même temps, ça ne sera pas la première fois) mais j’étais très excitée par cette perspective, excitée au point de partir de chez moi à 5h20, de rentrer à 22h45 et de prendre 4 avions dans la même journée pour passer seulement 4 heures sur le site de Ford. Quelle que soit la marque automobile (sauf très rare exception), les crash-tests ne sont pas ouverts au public et c’était la première fois que Ford permettait à des journalistes et des blogueurs venus de toute l’Europe d’assister à un crash-test dans le cadre de son forum Family Safety qui tournait autour de la sécurité de la famille avec l’idée générale : comment garder une famille intacte lors d’un accident. 

Lors de différents ateliers, j’ai pu découvrir :

– une ceinture de sécurité gonflable, pour les passagers arrière, déjà en circulation au Etats-Unis. En cas d’accident, la ceinture se gonfle à la manière d’un airbag et permet de minimiser les fractures des côtes ou du thorax causées par les ceintures classiques, notamment sur les enfants.

Ford-Inflatable-Seat-Belt-03.jpg

– que je n’étais pas complètement dingo de vérifier régulièrement si les sièges auto de mes enfants étaient bien attachés et que le système Isofix ou avec une ceinture normal se valaient. Oui, ils se valent sauf que dans une très grande proportion des cas, les sièges attachés par des ceintures sont mal fixés (ceintures torsadées, mal attachées, détachées…) Donc l’Isofix est plus facile à installer mais si on attache bien son siège avec la ceinture, les deux systèmes sont aussi sécurisants. A noter également : il est conseillé de garder son enfant le maximum possible dans un siège dos à la route pour une plus grande sécurité et de bien serrer les bretelles dans tous les sièges auto (et de penser à les resserrer quand on enlève un manteau en route par exemple). Un grand merci à notre intervenant de Britax-Römer que j’ai littéralement assailli de questions. Britax-Römer et Ford travaillent ensemble, notamment sur les crash-tests et c’est rassurant, je trouve. Enfin, moi ça me rassure du coup d’avoir des sièges Römer pour mes deux enfants (oui, on les aime autant l’un que l’autre, on a vendu chacun un rein pour leur payer le must du siège auto).

– que mes intuitions pour m’attacher quand j’étais enceinte étaient bonnes : la ceinture sous le ventre et entre les deux seins. Ouf. D’ailleurs Ford effectue des recherches pour améliorer le confort et la sécurité des femmes enceintes en faisant enfiler à ses experts un “pregnancy suit”, une combinaison qui reproduit le poids, l’encombrement et les différents maux d’une femme enceinte.

Family_Safety_Forum_26.JPG

Family_Safety_Forum_11.JPG– un système de sécurité active au volant d’une Ford Focus. J’ai en effet conduit une voiture équipée d’un système incroyable qui non seulement reconnait les panneaux routiers de signalisation mais freine toute seule si elle repère un obstacle. Je vous jure, j’ai laissé la voiture freiner toute seule alors que l’on fonçait (à 25 km/h, hum) vers une autre voiture (en carton). Et elle a freiné (mais par réflexe, je n’ai pas pu m’empêcher de freiner quand même, un peu comme quand MMM colle trop aux fesses de la voiture de devant). J’ai également testé un système qui gare la voiture toute seule. En gros, elle repère une place libre, sait si elle va rentrer dedans et se gare seule. Que c’est étrange de voir le volant bouger tout seul ! Bon, je m’étais arrêtée beaucoup trop loin de la place repérée et le système a un peu déraillé mais l’essai suivant, hop, la voiture a fait son créneau toute seule.

– que vraiment, il ne faut pas rigoler avec la sécurité en voiture… A la fin du forum, nous avons assisté au crash-test. Dans la voitures, 4 dummies (mannequins) qui représentent une famille. Dans ma tête, il s’agit de MMM, Kouign Amann, Fleur de Sel et moi puisque le gabarit des enfants est similaire au gabarit des miens. La Focus arrive à 64 km/h et boum.

Note : regardez le mouvement de la tête de l’enfant installé à l’arrière gauche. Mieux vaut avoir un cou bien solide…

Je regrette le manque de son et de ne pas pouvoir vous montrer l’action à vitesse réelle. Cela va incroyablement vite, cela fait un bruit de plastique écrasé et l’odeur des airbags et des pneus prend au nez. Ma réaction a été un peu, comment dire, décalée. Tout ce qui m’importait, c’était de vérifier si les enfants allaient bien, si les sièges auto n’avaient pas bougé et si rien ne leur était tombé sur la tête. Hey Marjo, ce sont des mannequins. Je sais mais j’ai totalement projeté. Je vous rassure, les dummies parents et enfants allaient bien. L’avant de la voiture était complètement enfoncé mais c’est le but afin d’absorber le choc. Une image forte, très forte.
Sur le chemin du retour, je me suis fait la promesse d’être encore plus dingo avec la sécurité en voiture et de continuer à insister pour que les gens qui montent dans ma voiture attachent leur ceinture.

Lors de cette journée, j’ai eu l’occasion de rencontrer le talentueux et multi-casquettes Dominique de Nous les Papas et Angela de Mail Movement, je vous invite à visiter leurs différents univers.

Un grand merci à Ford de m’avoir ouvert les portes de ce crash-test.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi