Lis ma vie

Nounou sommes trouvées

Entendez-vous ce bruit ? Ce sont les cloches de la victoire qui sonnent.. .Oui, je ne fais pas durer le suspense plus longtemps, c’est officiel, nous avons une assistante maternelle pour s’occuper de Kouign Amann l’année prochaine !
Hip-hip-hip ! Hourra !

Mais avant d’en arriver là, il y a eu un quatrième épisode dans nos aventures
(voir épisode 1, épisode 2 et épisode 3)

Rencontre n°5 m’a donc méchamment laissée sur le bas-côté de la route pour une sombre histoire d’horaires mais dans sa grande bonté, elle me lâche un prénom “mais je ne me souviens plus de son nom de famille, je sais qu’elle est dispo”. Je retrouve cette dame mystère grâce à la liste que j’ai en ma possession et à mon sens inné de l’enquête… J’appelle… Elle a la pêche et me dit qu’elle me rappelle pour un rdv futur. Je constate avec bonheur qu’elle se trouve à 300m de chez nous mais je m’empêche de me réjouir. Oui, j’ai appris à me protéger, marre de prendre des râteaux !
 Hier matin, 9h30, le téléphone : “Oui, c’est n°7, peut-on se voir à 11H ?”. Parfait, le temps d’enfiler mon déguisement de maman et j’y suis ! J’attends 8 minutes dans la rue car j’ai prévu un trajet de 10 minutes alors qu’il ne m’en faut que 2 !
N°7 m’ouvre la porte avec le sourire et m’aide à porter mon sac à langer.  A peine arrivé Kouign Amann lance son  opération séduction et sort sa panoplies de petites mimiques coquines.
J’aime le discours de n°7 : les enfants, ici, ils ne sont pas dans un musée, il s’amusent dans la terre, ils font leur vie. Je ne suis pas une maniaque de la propreté (très bien, nous non plus !). Je sors tous les jours, on bouge beaucoup (relais des assistantes maternelles, parc, bibliothèque…).  Et surtout, elle me propose ça, sans que je lui en parle : “vous devriez continuer à l’allaiter le matin et le soir, je peux même lui donner votre lait en journée si vous voulez”… Alors que certaines m’ont demandé un sevrage total… J’ai l’impression de rêver.
C’est un peu le bazar dans les chambres, j’aime ça, c’est une maison qui vit. Il y a un jardin, une grande terrasse, le bonheur quoi… Kouign Amann va dans ses bras et se cale direct la tête sur son opulente poitrine pour un gros câlin (j’aurais pas du parler de poitrine, ça va encore attirer les mateurs sur mon blog 🙂 ).

“Vous voulez signer avec moi” me demande-t-elle ? Oh oui, mais faut que j’en parle à MMM avant même s’il n’est pas là en ce moment, il a son avis à donner quand même. Kouign Amann, de son côté, semble avoir déjà adopté n°7.
J’ai donc appelée n°7 ce matin pour lui dire que c’est avec un grand plaisir que nous lui confions notre fils… Le plaisir est réciproque. Nous signons le contrat la semaine prochaine. Yes !
Je suis certaine qu’à la rentrée, je me plaindrais à loisir de n°7 qui ne fait pas ci ou ça, mais c’est dans l’ordre des choses, non ?

Il faut croire que toutes les bonnes ondes dont nous avons bénéficié ont été efficaces. Merci à vous pour les propositions (notamment à Miss C. qui attend des Twix mais voulait bien me le garder un peu) et les bonnes pensées. Je sais maintenant que Kouign Amann a des nounous potentielles partout en France ! Je n’en attendais pas tant en ouvrant ce blog. Merci à vous.

Avec ça de réglé, j’ai presque l’impression d’être en vacances ! Ah non, c’est vrai, je reprends le boulot demain… mais juste une journée, ne vous inquiétez pas ! La vraie reprise, c’est le 1er septembre.
Sinon, j’ai une invasion de fourmis volantes à régler mais ça, c’est une autre histoire !

Bon anniv Mamyvonne !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi