Jardin

La rénovation : le jardin

wbzh_jardin6

Alors que dans quelques semaines, la rénovation de la maison sera terminée, c’est un autre chantier qui prendra la succession : le jardin. Et ça n’est pas un petit morceau…

Quand nous avons pris possession de cette maison il y a 3 ans et demi, nous n’avons pas tout de suite compris l’étendue du travail. Oui, on voyait bien qu’il y avait beaucoup trop de choses de plantées, qu’il n’avait pas été entretenu depuis un an et que certaines zones ressemblaient à une jungle mais cela nous semblait un travail à notre mesure de le reprendre en main.

wbzh_jardin_avant

(ici une photo à notre arrivée du jardin devant : c’était joli mais on ne pouvait pas se promener, il n’y avait pas assez de place entre chaque plante ou arbuste pour passer…)

Nous avons fait un premier débroussaillage lors de notre premier automne et notamment enlevé les arbustes plantés devant nos fenêtres qui empêchaient la lumière de passer. Nous avons fait abattre un eucalyptus de 15 m planté bien trop près de la maison qui m’a fait trembler lors de notre première tempête, nous avons fait intervenir des spécialistes des espaces verts pour nous donner leur avis et dompter cette jungle qui vivait un peu trop bien sa vie.

Au fil du temps, nous avons découvert que les bambous plantés par nos prédécesseurs nous collaient des rhizomes partout dans le jardin, que le frêne du voisin semait plein de bébés (bien cachés sous le reste de la jungle qui devenaient tout à coup grand et inarrachable) ) chez nous et qu’il était impossible de maîtriser les ronces tant il y avait de choses plantées qui les cachaient.

En plus de cette végétation luxuriante ingérable, nous avons hérité de nos prédécesseurs un tas de pierres, un tas de tuiles, d’un restant de maison en pierre et de pas mal de bazar qui prend de la place.

wbzh_jardin5

wbzh_jardin4

wbzh_jardin2

Notre jardin, je l’adore et je le redoute. Il a certainement été planté par un paysagiste, cela devait être très joli au début et il y a des merveilles dedans mais nous avons atteint un stade de “no future” parce qu’il est dangereux et qu’un simple entretien (même très actif) ne suffit pas.

Notre but est de simplifier ce jardin que personne ne comprend, que personne ne maîtrise et d’en faire le prolongement accueillant de la maison.

Après un premier terrassement en septembre, il y en aura un second ces prochains jours afin de sortir la maison de son encaissement et de virer les bambous (ce qui va nous demander un travail de fou car il faudra enlever les rhizomes au fur et à mesure).

wbzh_jardin3

wbzh_jardin1

(voilà le devant maintenant, le passage des engins du chantier a calmé les ardeur de la végétation, nous y planteront une pelouse).

wbzh_jardin7

L’été prochain, nous avons donc prévu de monter nous-mêmes des murets en pierre (on a ce qu’il faut en matière première), de trier les pierres, les tuiles et autres saletés qui traînent, de refaire un poulailler digne de ce nom car l’ancien a été démonté en prévision du terrassement et de réfléchir à comment aménager de manière jolie et pratique notre jardin breton.

Nous avons déjà 3 arbres chers à nos cœurs que nous avons plantés pour nos enfants : un cerisier et deux pommiers qui, on l’espère, vont bien vivre le terrassement, surtout le cerisier qui est vraiment très proche des bambous.

Côté plantation des fleurs et du potager, ça n’est pas pour tout de suite mais j’ai ma petite liste en tête : des hortensias, une azalée, de la verveine, des courges, des myosotis, des radis, des ipomées… Des choses simples mais que je trouve si plaisantes. et puis pour le potager, je sais aussi qu’il vaut mieux commencer tout petit vu le travail que cela demande alors, je patienterai pour avoir le temps nécessaire (à la retraite ?).

Si vous avez des conseils de lecture (je suis accro au guide Clause), des conseils de jardiniers, des idées, n’hésitez pas à m’en faire part parce que je sais que désormais, il faudra du temps pour dompter ce jardin et surtout beaucoup de bon sens.

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

37 commentaires

  1. Répondre Estelle 24 février 2015 à 9 h 54 min

    Cc! Oh oui vous avez du travail! Pour les bambous je compatis: nous en avions dans notre ancien jardin. manounette s est blessée à la cuisse en tombant sur une pousse. Personnellement je pense faire appel à un paysagiste pour dessiner une plantation fleurie et ensuite on retournera nos manches ! Biz et bon courage !

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 35 min

      Oh mince la pauvre ! Moi je vais demander conseil à une amie dont c’est le boulot et à ma maman ! Des bises.

    • Répondre fanchette 27 février 2015 à 17 h 00 min

      Idem : même mésaventure à quelqu’un de ma famille : attention aux bambous coupés, qui deviennent de véritables pieux très dangereux, d’autant qu’ils sont cachés par l’herbe alentour.

      En tout cas : pour les hortensias : ma modeste expérience : les planter au nord, les pieds dans la gadoue. Chez moi ils n’ont jamais été aussi resplendissants qu’avant que je répare la gouttière : les pieds dans la boue tout l’hiver : une magnifique floraison en été. En tout cas, jamais en plein soleil : les fleurs passent beaucoup trop vite.

  2. Répondre Amalia 24 février 2015 à 10 h 07 min

    Juste deux mots! Bon courage (oué j’suis comme ça je me mouille pas 😉 )

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 35 min

      ^__^

  3. Répondre Estelle 24 février 2015 à 10 h 09 min

    J’adore la cabane ! Je suis certaine que ce jardin va prendre forme petit à petit au fil des années… Je te conseille un cognassier du Japon, le premier arbre qui donne des fleurs à la fin de l’hiver. Le nôtre commence d’ailleurs à fleurir et apporte de belles touches rouges dans la grisaille.

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 37 min

      Je viens de voir à quoi ça ressemble, c’est très joli ! Merci pour l’idée !

  4. Répondre Julie Les Miniboux 24 février 2015 à 10 h 43 min

    Bon courage … le jardin est effectivement très prometteur mais va vous demander pas mal d’énergie … mais ça en vaut la peine. Oh et des capucines à ajouter à ta liste de plantes … facile à faire pousser avec les minis et toutes les variétés sont comestibles 😀

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 37 min

      Oh oui, les capucines, c’est si joli !

  5. Répondre Lapinougirl 24 février 2015 à 11 h 13 min

    Comme lecture très utile, je te conseille la lecture du Guide du Potager anti crise, écrit pas Rodolphe Grosléziat. Il m’a totalement décomplexée par rapport au temps qu’on peut/doit passer dans son potager, et il est très utile, car il a commencé tout débutant.
    J’espère que ce commentaire t’aidera.

    Sinon, les livres de Stéphane Marie (qui présente Silence ça pousse sur France 5 le mercredi soir avec Noelle Bréham) sont très très intéressants aussi, notamment celui qui apprend à connaitre les “territoires” de son jardin et quelles plantes y installer (le titre ne me revient pas mais ça se trouve facilement je pense.

    A part ça, gros travail en perspective mais comme je t’envie! En appartement en ce moment, je rêve d’avoir un jardin!

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 52 min

      Je note, merci beaucoup !

    • Répondre celine 25 février 2015 à 7 h 45 min

      J’allais mettre le titre du livre aussi, perso, mais y’a aussi un blog… http://reptilyfamily.free.fr/index.php

      une vraie merveille. Je les suis depuis la construction de leur maison, et j’avoue que si j’arrive à faire 10 % de ce qu’ils font, je serai la plus heureuse jardinière du dimanche…

      • Répondre Marjolaine 27 février 2015 à 10 h 56 min

        Génial, merci pour le lien vers ce blog, j’adore !

  6. Répondre Petit22bouchon 24 février 2015 à 13 h 11 min

    quand j’étais petite j’adorais l’album de Martine embellit son jardin. Ça semble tout à fait réalisable dès ce jardin

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 52 min

      Je vais essayer d’embellir alors !

  7. Répondre isa 24 février 2015 à 14 h 07 min

    Nous avons fait exactement comme vous également mais en Ille et Vilaine.
    Nous avons viré les bambous plantés par les précédents propriétaires et à la place avons planté des herbes de la pampa et divers graminés. L’avantage c’est qu’ils sont présents toute l’année même l’hiver et que l’entretien est nul il n’y a même pas à les tailler.
    Je me suis beaucoup inspirée de l’encyclopédie du jardin et du potager de Claude BUREAUX. C’est bien fait, simple et rapide d’utilisation tout est classé par lettre alphabétique. J’ai découvert des fleurs et des idées d’aménagement à la fois pour le jardin et le potager que nous adorons. Franchement cela demande un peu de temps mais quel bonheur et après le boulot lorsque’il fait jour un peu plus tard, cela m’apaise de gratouiller la terre comme une poule!
    Bon courage.

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 53 min

      Je retiens l’idée des herbes hautes, merci.

  8. Répondre Emilie 24 février 2015 à 15 h 37 min

    Tu as du pain sur la planche mais si tu fais le jardin qui te convient tu te sentiras encore mieux chez toi. Bon courage!

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 53 min

      J’en suis certaine, merci !

  9. Répondre Célia 24 février 2015 à 16 h 45 min

    Bonjour!
    Je me permets de mettre le lien du Guide sur le site de la Fnac plutôt qu’Amazon… Ils proposent la livraison gratuite et ont une démarche citoyenne, eux.
    Merci!
    http://livre.fnac.com/a3781414/Collectif-Guide-Clause

    Quant au jardin, beau chantier en perspective qui prendra du temps, c’est certain. Mais quelle chance!
    Célia

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 53 min

      Merci.

  10. Répondre sun 24 février 2015 à 18 h 03 min

    Quelle surface avez vous ?
    Pas de conseils mais je lirai ceux qui te seront donnés ;))

  11. Répondre Clotilde 24 février 2015 à 20 h 04 min

    Quel chantier ! Mais cela laisse rêver quand même !!!

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 54 min

      Oui, on a du boulot en perspective mais c’est réjouissant de voir les choses prendre forme sous ses idées.

  12. Répondre Sinnfael 24 février 2015 à 21 h 38 min

    Coucou ! J’ai aucun conseil à te donner, ce serait l’hôpital qui se ficherait de la charité. Avec notre jardin fou de 4000 m², on est pire qu’à la ramasse, c’est l’Amazonie sans le fleuve (mais avec toutes les petites bêtes, hiiiiiiiiii !). Je ne cesse de répéter à mon mari qu’il nous faut de l’aide pour maîtriser une première année et terrasser, il ne veut rien entendre et me dit que ca coûterait trop cher (notre terrain est tout en pente, genre on pourrait y faire de la luge quand il neige. Et tu sais qu’il neige en Béarn :p). Du coup, est-ce que ça t’embêterai de me dire combien (genre à la louche) vous prévoyez de payer pour vos terrassements ?

    • Répondre Marjolaine 24 février 2015 à 21 h 56 min

      C’est impossible de comparer car il y a trop de paramètres qui entrent en jeu, en revanche tu peux facilement demander à des entreprises de venir fair eun devis, cela n’engage à rien 😉

    • Répondre angel29 24 février 2015 à 22 h 56 min

      Nous pour notre fin d’aménagement de notre jardin 1200m2, clôture 2 ou 3 cote je ne sais plus, portail, portillon, haie vives de chaque côté du portillon, + béton de sortie de garage, 3100€ du coup on a fait tout sauf le béton fait par un professionnelle

      • Répondre Marjolaine 27 février 2015 à 9 h 32 min

        portail + portillon c’est déjà une grosse partie du budget !

  13. Répondre Cécile de Brest 25 février 2015 à 17 h 03 min

    Pareil dans le jardin de notre maison où nous avons emménagé il y a un an.
    Des bambous partout, il fallait se baisser pour passer dans le jardin car les arbres et les plantes n’avaient pas été taillés depuis…au moins tout ça.

    Les bambous restent notre gros problème, mon mari a réussi à se débarrasser d’une motte mais c’est très long et très fatigant : il coupe d’abord toutes les cannes puis attaque les racines à la pioche pour déterrer le tout. Cela a bien fonctionné pour le moment, il suffit de surveiller pour voir s’il n’y a pas de repousse afin d’agir au plus vite. Pour le moment, ça fonctionne bien.
    J’en suis à 2 doigts de contacter Silence ça pousse et leur rubrique Pas de panique parce que moi, justement, je panique ! je ne sais pas si on va en voir le bout un jour…!

    • Répondre Marjolaine 27 février 2015 à 9 h 31 min

      !ça devrait être interdit de vendre des bambous qui colonisent tout ainsi !

  14. Répondre Agnès 27 février 2015 à 8 h 57 min

    Joli projet !!! Pour être un peu du métier, la 1ère chose que je regarderai c’est les cheminements dans votre jardin : de la maison vers le trampoline, vers le poulailler, vers le fil à linge…., cela évite bien souvent de disposer un massif, un arbuste ou un arbre, qui finalement sera gênant à terme.
    Après le jardin c’est affaire de patience, de coups de cœur, de troc entre copains…. mais aussi de temps à y consacrer.
    Bon courage.

    • Répondre Marjolaine 27 février 2015 à 9 h 31 min

      Merci Agnès, je réfléchis à ça, très bonne remarque.

  15. Répondre cathie 2 mars 2015 à 12 h 46 min

    Même commentaire que les précédents sur les bambous: celui de mes voisins colonise mon jardin, il trace sans que rien ne l’arrête; Il faudrait crueser pour installer une barrière mais c’est trop pour moi.
    Dans les conseils qui te sont donnés, une autre “peste végétale ” l’herbe de la pampa. Le conservatoire du littotal a édité une fiche technique sur ce sujet http://www.cbnbrest.fr/site/pdf/Herbe_pampa.pdf
    Moins grave que le baccharis mais à éviter absolument. Pour ma part, j’ai hérité d’un spécimen énorme, envahissant, et moche. L’éradication du truc a été le feuilleton de l’année (1997? on vieillit!) la serpe, la faux, la hache, le feu, le tracto-pelle a fini par l’achever!

    • Répondre Marjolaine 3 mars 2015 à 9 h 11 min

      Merci Cathie pour le lien ! Très intéressant.

  16. Répondre Des poules dans le jardin : les nourrir | Wonderful Breizh 4 mars 2015 à 7 h 01 min

    […] des vers de terre et des petits insectes, leur passe-temps préféré. Pendant les travaux de rénovation, nous avons mis les poules dans un enclos plus petit pendant le terrassement du jardin, du coup je […]

  17. Répondre marie33 17 mai 2015 à 10 h 43 min

    bonjour
    je suis arrivée sur votre blog en me baladant d’un site à l’autre. La Bretagne, la longère, bref, tout y est pour m’y attarder.
    Je vous souhaite bon courage pour les bambous. Le fond de mon jardin en était envahi, plantés là par les anciens propriétaires. J’ai coupé toutes les tiges (c’est long …) et profitant de la présence d’un artisan avec sa pelle, je lui ai demandé de retourner l’emplacement pour arracher les rhizomes sur plusieurs centimètres de hauteur. Ensuite, le tri, l’évacuation en déchetterie et à nouveau arracher les rhizomes restants un par un .. J’en ai passé des heures, à genoux à tirer dessus, à les soulever avec un bêche (que j’ai vrillée !). Bref, beaucoup d’huile de coude, du temps, aujourd’hui, je pense qu’il n’y en a plus. J’aurais pu faire intervenir une entreprise, mais le coût aurait été plus élevé. Il faut faire attention à ceux restés, desséchés, qui peuvent faire trébucher .. Au bout de 4 ans, ils pourrissent naturellement et peuvent être arrachés facilement.
    A éviter aussi … la passiflore, c’est très beau mais les graines des fruits se répandent et ça repoussent … partout … partout ! Bonne continuation et profitez bien de cette très belle région qu’est la Bretagne. Kenavo

  18. Répondre Mon jardin côté sud | Wonderful Breizh 18 juin 2015 à 7 h 00 min

    […] pas en vacances, nous restons à la maison afin – notamment – de nous occuper d’un gros chantier dont je vous ai déjà parlé : le […]

Répondre à fanchette Annuler la réponse