L’Iron Man de la mère de famille #1

photo-2Connaissez-vous l’Iron Man ? C’est le triathlon des gens un peu barges qui trouvent qu’un simple triathlon est trop facile et qui se tapent donc 3,8 km de natation, 180 km de vélo et finissent à la cool en courant un marathon de 42,195 km. Rien qu’à lire ça, j’ai mal aux jambes. Eh bien, en ce mercredi neigeux sur la région parisienne, je me suis tapé l’Iron Man de la mère de famille, soit la mission la plus physique qui soit pour aller récupérer ses enfants à la crèche. Le truc dix fois plus compliqué et plus fastidieux que d’habitude. 

Il s’est donc mis à neiger vers 11h sur Paris où je me trouve chez ma copine N. pour bosser sur notre projet commun. Pas inquiète de voir ces gros flocons, il m’en faut plus pour paniquer (je suis une femme forte, belle et sexy) je trouve pourtant au bout d’un moment qu’ils mettent beaucoup de temps à fondre. Comme par hasard, la neige décide d’être pénible le jour où je travaille à Paris et pas tranquillou au chaud chez moi. Comme par hasard. A 16h30, je me bouge de chez ma copine N. en pensant avoir une bonne marge pour récupérer Kouign Amann et Fleur de Sel. Une fois dans la rue, je vois des dizaines de voitures qui patinent et je sais par avance que je ne vais pas pouvoir aller chercher les loupiots en voiture une fois arrivée à Banlieue-sur-Marne. Si j’arrive un jour à Banlieue-sur-Marne. Ce qui me paraît peu probable vu que j’arrive pas à monter dans le RER qui doit me raccompagner jusque chez moi. Je parviens à me hisser dans un rame de RER en direction de Banlieue-sur-Marne, ne me demandez pas par quel miracle, je n’en ai aucune idée. J’imagine que j’ai été entraînée par la foule. Bref, une fois à bord, je réussis à respirer par un second miracle que je ne m’explique pas, tout simplement parce que l’air y est chaud, liquide et teinté d’un parfum d’aisselle assez indescriptible. A cet instant, j’ai l’impression d’être une grenouille et je respire grâce à ma peau luisante (remember vos cours de biologie). Par un troisième miracle, j’arrive à Banlieue-sur-Marne après un voyage chaotique dans un RER au ralenti. Il est 17h30. Une heure de transpiration gratuite au compteur, je suis une femme forte, belle et sexy (qui sent maintenant elle aussi la transpi).

J’enchaîne par une course sur glace revigorante pour aller jusqu’à mon cher et très chaleureux appartement. A peine une demi-glissade et pas de chute. Une fois arrivée, pas le temps de glandouiller en profitant de la nouvelle isolation du salon, j’ai juste quelques minutes pour ôter mes bottes (André, 79 Euros, pas étanches malgré la bombe imperméabilisante qui coûte un rein – et surtout, très glissantes), pour enfiler mes baskets qui savent courir vite sur de la neige (oui, ça existe) et pour faire pipi (oui, même les héroïnes font pipi). Après une longue réunion avec mon cerveau, je décide de prendre la poussette MacLaren de Kouign Amann et le porte-bébé BabyBjörn de Fleur de Sel. La Loola étant trop lourde, le skate n’étant pas une option raisonnable et Kouign Amann ne pouvant pas marcher dans les 15 cm de neige recouvrant le trottoir, ça me parait le plus judicieux pour parcourir les 2 km qui séparent notre home sweet home de la crèche. A peine sortie de chez moi, je découvre que les Banlieue-sur-Marnais sont de vrais flemmards qui n’ont pas déneigé devant chez eux. Impossible de rouler sur le trottoir avec ma poussette qui s’enfonce dans la neige fraîche. Je pense avoir battu le record du monde du nombre de « putain » prononcé à la minute tellement j’en ai bavé sur les 100 premiers mètres, en montée, évidemment. Il est 17h43 et je suis claquée alors que je n’en suis qu’au début de ma mission « va récupérer tes gosses ». A ce moment, je jure mentalement sur la tête de ma tortue (le poisson Captain Igloo étant décédé il y a peu, j’ai oublié de vous l’annoncer), de ne plus jamais avoir deux enfants qui ne sont pas capables en même temps de marcher dans 15 cm de neige fraîche. 

Marjoliemaman va-t-elle réussir à récupérer Fleur de Sel et Kouign Amann à l’autre bout de Banlieue-sur-Marne ? Et si oui, dans quel état ? Vous le saurez au prochain épisode…

PS : je sais, ça vous énerve les épisodes à suspense…

PS 2 : la photo a été prise par mon Iphone (application Hipstamatic) à la sortie du RER. On dirait une piste d’élan pour le traineau du Père Noël, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Lis ma vie par Marjoliemaman. Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 734 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

59 réflexions au sujet de « L’Iron Man de la mère de famille #1 »

  1. 1

    ah mais oui, c’est ca, il te fallait une LUGE ! pour tirer les deux petits kids salés beurrés sur la poudreuse !

  2. 2

    moi j’ai du faire demi-tour moins d’1km avant d’arriver chez Pampers…3h dans la voiture pour rien.. heureusement les enfants dormaient….
    Et un 2ème heureusement pour avoir pris mon aprèm, sinon à cette heure je serais encore dans ma voiture coincée, et les enfants chez Magic V.!!!

    Vite la suite!

  3. 3
    sabine says:

    et pdt ce tps la y’en a qui fesait de beaux bonhomme de neige!!!!

  4. 4
    Béatrice says:

    C’est très beau en photo, mais à vivre, c’est pas drôle …
    Bon, c’est quand la suite !!!

  5. 5
    Lola says:

    Tes pauvres voisins ne sont pas flemmards, ils ne sont juste pas encore rentrés (dans les embouteillages monstres)… ^
    Sinon, j’ai confiance en sioupeurmum Marjoliemaman… elle a récupéré ses mômes… et le sourire de ses enfants lui a donné le courage de faire les 2km dans l’autre sens…

  6. 6
    Ch@ntal says:

    Pendant que tu galerais avec la neige, nous dans la région Paloise on avait 20°C, quel drole te temps !!!La neige c’est beau chez les autres !!!

  7. 7
    Mimilady says:

    C’est pas bien de rire du malheur de toi! Mais je me marre!
    Je remarque juste que tu as dû sortir du RER vers 17h et des patates et il fait nuit! IL FAIT NUIT! Brrrr! ça fait froid dans le dos! 😉

  8. 8
    Peggy says:

    Tu m’étonnes, pas de bus, la galère. J’ai chaussé mes magnifiques chaussures de rando et mon super coupe vent et en avant !J’ai croisé un papa avec une luge, j’ai failli lui piquer! Biz à vous!

  9. 9
    MCB says:

    Superbe la photo ! Manque plus que le bonhomme de neige 🙂
    De mon côté j’ai testé le dérapage contrôlé en vélo dans la neige fraiche-lourde-et-collante : pô facile … Mdr

  10. 10
    mamanjuju says:

    Je ne sais pas ou se trouve ta banlieue sur marne, mais dans ma banlieue sur marne les trottoirs ne sont pas droits. Donc neige+poussette+trottoirs pas droits = 2H de gym sur machines! Peut plus bouger mes bras!!! ;o)

  11. 11
    MissBrownie says:

    Ca avait l’air d’être bien galère sur Paris aujourd’hui!
    La suite!!!

  12. 12
    Poulette Dodue says:

    Dans ma contrée(aux pieds des montagnes) quand la neige s’invite en plaine c’est aussi la misère !
    la poussette et la neige ne font pas bon ménage !

  13. 13
    petite maman says:

    aaaahhh nan t’es vache !!!!! moi je me couche pas sur un bon bouquin !! et là chui pas encore fatiguée !! merde alors !!!
    en tout cas, c’est que t’es bien arrivée si tu bloggue, donc c’est déjà une bonne chose !!!
    moi j’ai réussi à avoir le nez fin, je suis partie avant la bagare pour récupérer mes filles, sinon, je serais comm mes collègues…à dormir au boulot avec les loulous, Monsieur papa à l’hotel sur paris, et mes filles…..sans leur môman chez la nourrice !!! brrrrr j’ai vraiment eu du flair!!

  14. 14

    Moi qui me plaignais ces derniers jours de la pluie et de la fraicheur (toute relative, 23 degres aujourd’hui), je vais arreter de raler, promis !
    J’adore ta facon de raconter ce qui a, effectivement, du tenir du marathon avec option patinage artistique… Vivement la suite !

  15. 15
    DominiqueL. says:

    Bon … ben … c’est pas encore maintenant qu’on va avoir un commentaire sur « Pieds nus sur les limaces » … Parce que si la météo s’en mêle et empêche les gens d’aller au cinéma …Et puis, jouer Rambo pour aller chercher les enfants … normal … mais refaire l’opération pour le fun … Good luck, family’s mother …
    DominiqueL.

  16. 16
    Nanette says:

    J’étais chez Pampers à Paris… J’ai eu la bonne idée de ne pas regarder la météo ou la télé. Pas de neige en partant, mais en revenant… je ne voulais pas laisser la voiture à Paris, je suis rentrée avec… j’ai mis 4 heures… Je peaufine mon billet sur le sujet !

  17. 17
    C-cilou says:

    Trop bien trouvé, l’Iron Man de la mère de famille. On parle si souvent du marathon, mais bien souvent c’est plus que ça. Je trouve que déjà, aller à la boulangerie en voiture avec des petits de 2ans 1/2 et 6 mois est une vraie expédition, mais ce que tu décris dépasse les limites de l’entendement !

  18. 18
    Gabrielle says:

    ohlalala… c’était la galère hier. hier au boulot on avait reçu un mail comme quoi on pouvait partir plus tôt si on voulait…
    la grande panique! j’attends la suite avec impatience!

  19. 19
    Mary says:

    ah je te l’avais dit avec plus d’un an d’avance mais je te l’avais dit que Captain Igloo il allait passer l’arme à gauche….

  20. 20
    julie adore says:

    oh là là tu m’as tenue en haleine , hihihi

  21. 21
    chrisssine says:

    j’attends de lire la suite avec impatience.
    mais au fait, tu as refait le tout ce matin ?

    parce que moi j’ai testé ce matin la dépose à l’école puis à la garderie en poussant la poussette dans la neige avec mes muscles de super maman, c’était sympa aussi. surtout quand je me suis aperçue que loulou n°2 (dans la poussette) était en chaussettes et avait donc perdu ses bottes, demi tour toute dans la neige pour retrouver les bottes, les voir dans les mains d’une maman, lui demander si c’est les miennes, oui elle les a trouvées et elle me dit « vous ne pensez pas qu’il ferait mieux de les avoir aux pieds ». aarghhh, ça m’a tué tout ça… (d’ailleurs j’ai gardé les bottes à la main pour qu’il ne me refasse pas le même coup, en bonne mère indigne)

  22. 22
    chrissy says:

    Tente sans la poussette quand même la prochaine fois, j’ai été chercher Quentin à pied et ça s’est plutôt bien passé. « Marche dans les trous » je lui ai dit
    bisous

  23. 23
    Didou says:

    Ohlala quel suspens ! nous aussi c’était à rebondissement hier soir ! Habiter en Province et bosser sur Paris, c’est pas tous les jours faciles… mais ça reste plus agréable que le RER A !

  24. 24
    Anne-Laure says:

    Dans la région lyonnaise, c’est la semaine passée qu’il a neigé. Troooop bon, hmmm, j’en rêve encore: une soirée au chaud, sans enfant, à écouter de la musique et regarder tomber la neige en grignotant des smarties…. Bon, certes, vu d’un autre côté, c’était 4h crispée au volant de la voiture, à rechercher les survivants du dernier paquet de smarties oubliés par mes ogres, à me maudir de n’avoir pas été faire pipi avant de partir, à maudir l’élève qui me suivait en voiture m’empêchant par la même occasion de courir me soulager entre 2 poubelles, à me demander pourquoi je n’avais pas rechargé mon portable -mort après le coup de fil à la nounou du petit et à la maman qui avait récupéré ma grande à l’école- à bénir ChériChéri qui a réussi à ramener tout le monde à la maison avant 21h, et à me demander si j’allais trouver une place pour me garer une fois le sommet de ma colline lyonnaise atteint….
    Félicitations en tout cas pour avoir survécu à la première épreuve du RER!

  25. 25
    Elodie maman d'Elaïa, Savannah et Imanol!! says:

    J’adooooooooore, trop hâte de lire la suite !! Très jolie photo et puis c’est nécessaire toutes ces péripéties car ça fait de beau billet !!

  26. 26
    Céline says:

    et ben, quelle galère ! C’est dans ces moments là que l’on est finalement contente de « devoir » rester clouer à la maison pour cause de MAP 😉 Je compatis tout de même… vivement le prochain épisode !!
    La luge c’est vraiment la meilleure solution c’est clair ! Mais qui a des luges par ici ??!! Moi pas !

  27. 27
    abi says:

    Salam marjoliemaman,
    ben nous ici dans la Drôme c’était pareil il y a une semaine.
    Moi qui bossait cette nuit ou il a neigé ( suis à la securité du departement en Préfécture), la misère, rien de prevu.
    Et le lendemain, la tite princesse a recupérer!
    Ben vive la high trek!!!!
    Tellement bien que j’ouvrais le passage.
    Une maman, sa poussette et une file depersonne la suivant derriere!
    Qui a dit que les poussettes faisaient chier tout le monde?
    En tout cas ça me rapelle ses souvenirs le rer ( etant originaire du 91, ayant l’habitude du rer B, et exilée depuis 7 ans… )
    Au plaisir de te lire Inch’Allah.

  28. 28
    Sandra says:

    Marathon différent, mais un exploit à la fin aussi !!! Toutes dans la même galère hier!

  29. 29
    e-zabel says:

    c’est beau la neige hein (ok je sors)

    (je suis déjà sortie)

  30. 30
    vanesslili says:

    grave ta photo est superbe! moi j’en aurais 100000 FOIS PLUS que toi des putain aprce que c’est mon gros gros soucis ce mot et la pousette j’laurais balancer. stressée moi? jamais!

Les commentaires sont fermés.